vendredi , 19 juillet 2024

Le département de l’éducation nationale clôture le processus de titularisation de ses fonctionnaires

Le ministère de l’Éducation nationale, du Préscolaire et des Sports a annoncé, vendredi, la clôture du processus de titularisation de certains fonctionnaires du département de l’éducation nationale (anciens cadres des AREF recrutés entre 2017 et 2022 et non titularisés jusqu’au 1er septembre 2023).

Ce processus a abouti à la titularisation de 82.975 fonctionnaires, additionnés aux 32.567 titularisés précédemment, pour un total de 115.542, a indiqué le ministère dans un communiqué.

Les services centraux et régionaux en charge de la gestion des ressources humaines ont entamé la coordination avec les services de la Trésorerie générale du Royaume (TGR) afin de régulariser la situation administrative et financière des intéressés, en matière de titularisation et de promotion de grade, à partir du mois de juillet 2024, souligne la même source.

Ce processus s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre et l’opérationnalisation des dispositions du statut des fonctionnaires de l’éducation nationale, ayant adopté des mesures exceptionnelles pour simplifier la procédure de titularisation au profit de certains fonctionnaires recrutés selon les dispositions de la loi portant création des AREF, et en exécution des dispositions de la décision ministérielle fixant les modalités et les procédures de titularisation des fonctionnaires stagiaires relevant du statut du personnel de l’Éducation nationale, précise la même source.

Il intervient également dans le sillage de la poursuite de la mise en œuvre des conclusions du dialogue social sectoriel, ayant permis la résolution de plusieurs questions en suspens pendant des années, l’amélioration du statut financier et juridique des cadres de l’éducation nationale, au regard de leur statut d’acteurs essentiels dans la mise en œuvre de la réforme de l’éducation, en conférant le statut de fonctionnaire public à l’ensemble des personnes travaillant au sein du ministère de l’éducation nationale.

Ce processus vise à promouvoir la situation administrative et financière des cadres en leur permettant d’accéder à la promotion de grade et en leur ouvrant la voie pour participer aux examens d’aptitudes professionnelles et aux concours d’accès à certains centres de formation des cadres supérieurs du ministère, ainsi qu’en garantissant leur stabilité professionnelle, conclut le communiqué.

About Samir Saadaoui

Check Also

Rapport du ministère de l’Économie et des finances: La généralisation du préscolaire permettrait la création de 51.903 nouveaux emplois

La généralisation du préscolaire pour les enfants âgés de 4 à 5 ans permettrait la …