lundi , 17 juin 2024

Sahara/C24: Saint-Kitts-et-Nevis soutient une solution politique dans le cadre de la souveraineté et l’intégrité territoriale du Maroc

Saint-Kitts-et-Nevis a appelé, lors du séminaire régional du C24 pour les Caraïbes tenu du 14 au 16 mai à Caracas, au règlement du différend régional autour du Sahara marocain dans le cadre de la souveraineté nationale et de l’intégrité territoriale du Royaume.

“Ma délégation soutient la résolution de ce différend régional, sous la souveraineté nationale et l’intégrité territoriale du Royaume du Maroc”, a souligné la Représentante permanente de Saint-Kitts-et-Nevis auprès de l’ONU, l’ambassadeur Mutryce Williams, selon l’agence de presse MAP.

Elle a, dans ce cadre, rappelé la récente visite du ministre des Affaires étrangères de son pays à Rabat, le 17 avril dernier, lors de laquelle il a réaffirmé le soutien de Saint-Kitts-et-Nevis au processus politique mené par les Nations Unies pour trouver une solution juste et durable à ce différend régional, tout en soulignant la pertinence de l’initiative marocaine d’autonomie comme « la seule solution crédible, sérieuse et réaliste » à ce conflit artificiel, a rapporté la même source.

La diplomate a en outre salué les efforts continus du Maroc visant à assurer le développement socio-économique de ses provinces du Sud à travers des investissements engagés notamment dans le cadre du nouveau modèle de développement lancé en 2015.

Par la même occasion, l’ambassadeur a soutenu les efforts engagés par le Secrétaire général de l’ONU et son Envoyé personnel pour le Sahara marocain, pour mener le processus politique onusien vers une solution politique réaliste, pragmatique, durable et de compromis, tel que recommandé par le Conseil de sécurité.

Elle a appelé l’ensemble des parties à rester engagées de bonne foi et dans un esprit de coopération dans le processus politique onusien.

 

About Kenza Alaoui

Check Also

Les pays du CCG réitèrent leur soutien constant à l’intégrité territoriale du Maroc

Les dirigeants des pays du Conseil de coopération du Golfe (CCG) ont réitéré, mardi à …