lundi , 17 juin 2024

Concours « Couleurs d’Al-Qods »: Trois questions au directeur de l’Agence Bayt Mal Al-Qods Acharif, Mohamed Salim Echarkaoui

Le directeur par intérim de l’Agence Bayt Mal Al-Qods Acharif, Mohamed Salim Echarkaoui, expose, dans un entretien à l’agence de presse MAP l’objectif de l’organisation de la 5ème édition du concours « Couleurs d’A-Qods », dont les gagnants ont été annoncés, jeudi à Rabat, en marge du 29ème édition du Salon international de l’édition et du livre (SIEL).

M. Echarkaoui met également en lumière les critères de sélection des lauréats du concours, les significations du choix du nom « Couleurs d’Al-Qods », ainsi que le programme de la sixième édition qui se différenciera des éditions précédentes.

  • Quel est le but de la tenue de la 5e édition du concours « Couleurs d’Al-Qods » ?

Les objectifs de l’organisation du concours « Couleurs d’Al Qods » sont multiples. Ce concours constitue un exercice éducatif permettant aux jeunes de s’exprimer à leur manière à travers la peinture, le dessin et les arts plastiques, sur les sentiments des Marocains envers la Palestine, sur les sentiments des Palestiniens à l’égard des Marocains, ainsi que sur les questions de paix, de tolérance, de justice et de coexistence. Ces valeurs sont représentées par Al-Qods et ses environs.

Il convient de rappeler le contenu de l' »Appel d’Al Qods » signé par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Amir Al-Mouminine, avec le Pape du Vatican en mars 2019, qui sert de base au travail de l’Agence Bayt Mal Al-Quds Al-Sharif, sous la sage conduire de Sa Majesté le Roi, président du Comité Al Qods.

  • Quelle est la signification du nom du concours et quels sont les critères de sélection des lauréats ?

Le nom est inspiré par l’esthétique architecturale, ingénieuse et civilisationnelle que la ville sainte renferme. Elle se distingue par la fusion des influences architecturales romaines, ottomanes, mameloukes, islamiques et chrétiennes. Toutes ces esthétiques sont mises en lumière par les jeunes et les enfants dans leurs dessins, en mettant l’accent sur les monuments tels que la mosquée Al-Aqsa, le Dôme du Rocher, l’église du Saint-Sépulcre, la Via Dolorosa, ainsi que les ruelles de la vieille ville d’Al Qods.

En réalité, ces représentations symbolisent la beauté qui nourrit l’espoir dans l’esprit des générations palestiniennes, en les incitant à percevoir ce qui peut unir les gens. En effet, un consensus sur les symboles de beauté favorise la rencontre autour de formes de dialogue et de coexistence.

Quant aux critères de sélection des lauréats des prix de la compétition, organisée annuellement par l’Agence Bayt Mal Al-Qods Acharif en collaboration avec des Académies régionale de l’Éducation et de la Formation et la direction de l’éducation et de l’enseignement à Al-Qods, il s’agit d’abord de constituer un comité technique dans chacune des deux institutions chargées de sélectionner les œuvres candidates selon un ensemble de critères bien établis, tout en adoptant une certaine flexibilité dans la sélection, étant donné qu’il s’agit de dessins réalisés par des amateurs.

Ces critères prennent ainsi en considération les aspects esthétiques, les dimensions, ainsi que la nature des matériaux utilisés. Cela encourage la promotion de ces œuvres artistiques, et nous veillons à chaque occasion à mettre en avant les tableaux et les œuvres primés lors des éditions précédentes, en les publiant dans des brochures distribuées aux participants.

  • Qu’est-ce qui différenciera la prochaine édition du concours des précédentes ?

Cette année, l’édition a connu la participation de 161 établissements éducatifs de la région de Fès-Meknès, ce qui constitue un nombre très important. Dans le détail, il s’agit de 118 établissements publics et 43 établissements privés, totalisant ainsi 643 œuvres artistiques. Le comité de sélection a retenu 53 œuvres pour la phase de compétition, parmi lesquelles 31 ont été sélectionnées pour la liste restreinte et 9 ont été récompensées par des prix de mérite et des prix d’encouragement.

Quant à la sixième édition, qui sera organisée l’année prochaine en collaboration avec l’Académie régionale de Marrakech-Safi et la Direction de l’éducation et de l’enseignement à Al-Qods, elle offrira un espace créatif encore plus important, qui prendra en compte à la fois les expériences précédentes et des critères de sélection affinés.

About Kenza Alaoui

Check Also

Rabat: Vernissage d’une exposition d’arts marocains de calligraphie et de décoration dédiés à Al Qods

« Les chants de l’alphabet de l’Aqsa vers l’Aqsa » est l’intitulé d’une exposition d’arts marocains de …