Club Jirari: « Soirée de reconnaissance » à la mémoire de feu Abbès Jirari

Club Jirari: « Soirée de reconnaissance » à la mémoire de feu Abbès Jirari

Le Club Jirari a rendu hommage, vendredi soir à Rabat, à la mémoire de l’ancien Conseiller de Sa Majesté le Roi, feu Abbès Jirari, en présence de membres de sa famille ainsi que d’éminents intellectuels et personnalités du monde politique, culturel et médiatique.

Cette « Soirée de reconnaissance » a été une occasion idoine pour honorer la mémoire du défunt, considéré comme le « Doyen de la littérature marocaine » et célébrer son parcours intellectuel prolifique ainsi que sa riche contribution scientifique dans différents domaines de savoir.

S’exprimant à cette occasion, l’Historiographe du Royaume, Abdelhak El Mrini a affirmé que feu Abbès Jirari, décédé le 20 février dernier, était une illustre figure culturelle marocaine, dotée d’un véritable esprit encyclopédique, précisant que les témoignages saluant ses travaux de la part de penseurs et de personnalités culturelles sont l’expression la plus sincère de la richesse de sa contribution dans les domaines de la littérature marocaine, de la recherche académique, des études islamiques et des arts populaires marocains, a rapporté l’agence de presse MAP.

Le défunt a contribué à l’enrichissement de la Bibliothèque Nationale avec environ 100 ouvrages dans divers domaines de connaissances, compte tenu de ses grandes capacités intellectuelles et créatives, a ajouté M. El Mrini, soulignant que le défunt a accompli une mission culturelle universelle, prolifique et riche envers « sa Patrie, ses étudiants et l’ensemble des intellectuels », a indiqué la MAP.

Le parcours remarquable de feu Abbès Jirari a été largement mis en lumière par les différents intervenants qui ont salué les contributions de cette personnalité académique exceptionnelle et figure emblématique de la littérature et de la culture marocaines, en s’illustrant comme orateur éloquent et érudit, Homme de science, de culture et de savoir.

Né le 15 février 1937 à Rabat, feu Abbès Jirari était considéré comme le « Doyen de la littérature » au Maroc et l’un des pionniers de la culture et de la pensée aussi bien au Maroc que dans le Monde arabe. Le défunt a occupé plusieurs postes académiques et scientifiques. Il était notamment membre de l’Académie du Royaume, professeur aux Facultés des Lettres à Fès, Meknès et Rabat, professeur au Collège Royal, et Doyen de la Faculté des Lettres de l’université Cadi Ayyad de Marrakech.

Il avait également occupé les fonctions de Chargé de Mission au Cabinet Royal, de secrétaire des affaires étrangères à l’ambassade du Maroc au Caire en 1962, de Président du Conseil des Oulémas de Rabat-Salé (1994) et de Khatib de la mosquée Lalla Soukaina de Rabat en 1989.

Feu Abbès Jirari était également membre des Académies de langue arabe du Caire et de Damas, membre de l’Académie Jordanienne des recherches de la civilisation islamique, de la Ligue des chercheurs du patrimoine populaire arabe, du Centre des recherches anthropologiques du Moyen-Orient et de l’Association des historiens marocains. Il était aussi membre du Conseil de l’Université Al Qarawiyine, vice-président de l’Association Ribat Al Fath et Président honorifique de l’Association de la recherche de la littérature de l’occident musulman.

Le défunt a été décoré du Wissam Al Arch de première classe (Grand officier). Il a également reçu la décoration de l’historien arabe, la médaille de l’Académie du Royaume ainsi que le prix de grand mérite et la décoration du mérite (Égypte).

Feu Abbès Jirari est titulaire d’une Licence en Littérature Arabe (Université du Caire en 1961), d’un Master ès Lettres Arabes (1965) et d’un Doctorat d’État ès Lettres à la même université (1969). Il est l’auteur de plusieurs ouvrages et travaux de recherches ayant traité notamment des questions du patrimoine arabe et de la pensée islamique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *