samedi , 22 juin 2024

Cap Draa à Tan-Tan : Clôture de l’exercice « African Lion 2024 »

L’exercice combiné maroco-américain « African Lion 2024 » a pris fin, vendredi au Cap Draa (Nord de Tan-Tan), par des manœuvres militaires aériennes et terrestres impliquant des unités des Forces Armées Royales et des forces armées américaines.

Au cours de ces manœuvres, qui se sont déroulées en présence du Général de division Mohammed Berrid, Inspecteur Général des Forces Armées Royales et Commandant la Zone Sud, et du Général d’Armée Michael Langley, Commandant du Commandement des États-Unis d’Amérique pour l’Afrique (US AFRICOM), les unités militaires ont mené d’importantes manœuvres au sol avec l’utilisation d’avions F16 appartenant aux forces Royal Air, a rapporté l’agence de presse MAP.

Avec le soutien de l’artillerie, des opérations terrestres conjointes ont également conduites contre un ennemi potentiel. Ces manœuvres comportaient aussi l’utilisation de lanceurs de missiles HIMARS. Une opération d’évacuation des blessés du champ de bataille a été en outre menée par un hélicoptère Puma, a indiqué la même source.

Le général Langley a déclaré à la presse à l’issue de ces manœuvres aériennes et terrestres que l’exercice « African Lion » est un exercice pionnier multinational qui facilite la coopération régionale et les partenariats entre les différents participants.

Il a ajouté que cette année est très particulière car elle marque le 20ème anniversaire de l’exercice « African Lion » impliquant les partenaires marocains et internationaux afin d’établir une coopération régionale constructive et de renforcer le soutien mutuel.

Il a précisé que cet exercice s’est développé au fil des années depuis 2004, « non seulement en termes de nombre de militaires qui y participent, mais aussi par l’élargissement du champ des manœuvres ».

De son côté, le colonel-major Fouad Gourani, des Forces armées royales, a souligné que l’exercice « African Lion » constitue l’un des aspects les plus marquants de la coopération militaire conjointe entre les Forces armées royales et l’armée américaine, qui remonte à de nombreuses années et qui reflète les relations distinguées entre le Royaume du Maroc et les Etats-Unis d’Amérique, a souligné la MAP.

Il a ajouté que l’édition de cette année marque le 20ème anniversaire de cet exercice qui a atteint ses objectifs comme base de la coopération militaire dans le domaine de la formation et exemple de la relation distinguée entre les Forces armées royales et l’armée américaine, marquée par la confiance, la volonté sérieuse et l’efficacité dans le développement et le renforcement des mécanismes de défense commune et du partenariat stratégique qui unit les deux pays.

Au niveau international et continental, a-t-il poursuivi, « African Lion » constitue le plus grand exercice militaire sur le continent africain et un rendez-vous pour plus de 20 pays qui oeuvrent pour élever leur niveau de préparation afin de faire face aux défis qui peuvent affecter la sécurité et la paix, tant au niveau continental qu’international.

Dans une déclaration à la MAP, le lieutenant-colonel Imad Idrissi, responsable du soutien logistique aux opérations de « African Lion », a indiqué que cet entraînement a démontré l’importance de la planification opérationnelle, notamment la coordination logistique, qui sont considérées comme des éléments essentiels du succès de ces manœuvres multinationales.

Il a ajouté que l’exercice « African Lion » constitue une opportunité de tester et d’appliquer des approches et technologies modernes liées à l’interopérabilité et un moyen d’améliorer la rapidité de réponse des unités de soutien logistique, notamment dans un cadre opérationnel conjoint comportant plusieurs forces.

De son côté, le sergent-chef David Rodriguez, des forces américaines, a exprimé sa joie de participer à cet exercice militaire avec ses homologues marocains, ajoutant que cette participation lui a permis de découvrir le Royaume.

Le colonel Mike Weinsman, des forces américaines, a, pour sa part, affirmé que « nous célébrons cette année le 20ème anniversaire de l’exercice – African Lion-, lancé comme un petit exercice entre le Maroc et les États-Unis et qui est devenu désormais la plus grande manœuvre du continent africain ».

Il a ajouté que cet exercice connait la participation de 27 pays de quatre continents.

L’exercice combiné maroco-américain « African Lion 2024 » avait été lancé le 20 mai au niveau du commandement de la zone Sud à Agadir et s’est déroulé dans plusieurs régions du Royaume, à savoir, outre Cap Draa à Tan-Tan, Benguerir, Agadir, Akka et Tafnit, avec la participation d’environ 7 000 membres des forces armées d’une vingtaine de pays, outre les Forces armées royales et les forces américaines, ainsi que des observateurs militaires de 7 pays : Angola, Gabon, Zambie, Sénégal, Cameroun, Émirats arabes unis et France.

Le programme de la 20ème édition de l’exercice « African Lion 2024 » comprenait des exercices tactiques conjoints terrestres, maritimes et aériens, de jour et de nuit, un exercice des forces spéciales et des opérations pour les forces aéroportées, ainsi qu’un exercice de planification opérationnelle de la « Task Force ».

Il comprenait également une formation académique et un entraînement à la lutte contre les armes de destruction massive, ainsi qu’un ensemble de prestations médicales, chirurgicales et sociales fournies par un hôpital militaire de campagne au profit des habitants de la région d’Akka.

Contribuant au renforcement de l’interopérabilité opérationnelle, technique et procédurale, entre les armées participantes, l’exercice « African Lion 2024 », le plus grand exercice conduit en Afrique, reste un rendez-vous incontournable où se côtoient les cadres militaires pour échanger les procédures et les expériences notamment en matière de formation et d’entraînement interarmées combiné.

Cette vingtième édition témoigne de la pérennité qui caractérise la coopération entre les FAR et les Forces Armées Américaines à l’image des liens historiques et solides qui lient les deux pays.

About Kenza Alaoui

Check Also

« African Lion 2024 » : Exercice de simulation au Centre des Opérations Combinées à Agadir

Un exercice de commandement (Command Post Exercise-CPX) se déroule, au niveau du Centre des Opérations …