mardi , 25 juin 2024

Clap de départ pour la 25e édition du festival international de luth de Tétouan

La ville de Tétouan vibre au rythme du luth. La 25e édition du festival international du luth s’est, en effet, ouverte jeudi au cinéma-théâtre espagnol.

Organisée par le ministère de la jeunesse, de la culture et de la communication, en partenariat avec la province de Tétouan, le Conseil provincial de Tétouan et la Commune de Tétouan, cette soirée s’est tenue en présence du gouverneur de la province, Abderzak El Manssouri, ainsi que de nombreuses personnalités.

Au cours de cette cérémonie, marquée par la remise de distinctions et de récompenses, un hommage a été rendu à plusieurs artistes et personnalités pour leur excellence artistique et leur contribution significative dans l’enrichissement du champ culturel, a indiqué l’agence de presse MAP.

Ainsi, un hommage a été rendu au compositeur et chanteur Mohcine Jamal, à l’artiste et compositeur Jamal El Amjad, ainsi qu’au maestro Hicham Zoubairi, pour leur remarquable contribution artistique et leur engagement pour la préservation du patrimoine musical marocain.

Le moment fort de la soirée a été la remise du Prix Ziryab 2024 à l’oudiste saoudien Abadi Al Johar par le Comité national de la musique, membre du Conseil international de la musique de l’UNESCO, en partenariat avec le ministère de la jeunesse, de la culture et de la communication.

Dans ce cadre, le ministre de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, Mohamed Mehdi Bensaid, a souligné, dans un discours lu en son nom par le directeur des arts, Hicham Al Abkari, l’importance de la musique dans un monde troublé, la décrivant comme un rempart contre le désordre.

« L’oud occupe une place importante dans la carte des événements artistiques internationaux sur lesquels le ministère mise pour préserver toutes les expressions artistiques », a-t-il relevé.

Il a par ailleurs affirmé le statut de Tétouan en tant que carrefour de mélodies et de contemplation grâce à la succession des éditions du festival.

Le festival se poursuivra jusqu’au 1er juin au théâtre espagnol, offrant des performances musicales venues d’Afrique, de la Méditerranée et du monde arabe.

De plus, des concerts, des expositions artistiques et picturales sur la mémoire du luth seront organisées, ainsi qu’un colloque sur « le voyage du luth entre les cultures ».

Dans la même lignée, des concerts seront organisés au profit des détenus de la prison locale de Tétouan dans le cadre de l’engagement du festival et son ouverture aux différentes catégories sociales.

About Kenza Alaoui

Check Also

Ouverture des candidatures pour la 4ème édition du festival national des amateurs du théâtre

Le ministère de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication a annoncé l’ouverture …