Un responsable britannique souligne le potentiel de développement des relations commerciales avec le Maroc

Un responsable britannique souligne le potentiel de développement des relations commerciales avec le Maroc

L’envoyé spécial du Premier ministre britannique pour le commerce au Maroc, Rob Butler, a mis en avant jeudi à Rabat le potentiel indéniable de développement des relations commerciales entre les deux pays.

« Les échanges commerciaux bilatéraux ont totalisé près de 3,5 milliards de livres sterling l’an dernier. Il s’agit là d’une illustration réelle des opportunités potentielles qui se présentent entre les deux pays », a déclaré M. Butler à la presse à l’issue de ses entretiens avec le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita.

Le Royaume-Uni et le Maroc peuvent développer leurs relations commerciales dans divers secteurs, a-t-il soutenu, précisant que l’énergie verte est un domaine qui offre un « énorme potentiel pour nos deux pays ».

Il a, à cet égard, relevé que le commerce peut faire office de locomotive, non seulement pour la croissance économique, mais aussi pour le développement de la société et l’émergence de nations prospères.

Londres et Rabat « entretiennent des relations extrêmement importantes » marquées par un fort potentiel commercial, a poursuivi l’envoyé spécial du Premier ministre britannique pour le commerce au Maroc.

La visite de Rob Butler reflète l’ambition du Royaume-Uni de renforcer les liens économiques avec le Maroc, notamment en matière de commerce et d’investissement, et d’explorer les perspectives de coopération dans de nombreux secteurs tels que les infrastructures, l’aérospatiale, les soins de santé, l’agriculture et l’éducation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *