Addis-Abeba: M. Bourita souligne l’importance de mettre l’éducation, la jeunesse et la diversité culturelle au premier plan des priorités en Afrique

Addis-Abeba: M. Bourita souligne l’importance de mettre l’éducation, la jeunesse et la diversité culturelle au premier plan des priorités en Afrique

Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, a affirmé, jeudi à Addis-Abeba, l’importance de mettre l’éducation, la jeunesse et la diversité culturelle au premier plan des priorités en Afrique. “En mettant l’éducation, la jeunesse et la diversité culturelle au premier plan de nos priorités, nous jetons les bases d’une Afrique stable, résiliente, prospère et pacifique”, a souligné M. Bourita à l’ouverture d’un Déjeuner-Débat au niveau ministériel sur le thème « Education, jeunesse, diversité culturelle : Vecteurs de la Paix et de la Sécurité en Afrique”, organisé au siège de l’organisation panafricaine par le Maroc en marge de la 44eme session du Conseil Exécutif de l’Union africaine. Le ministre a souligné la nécessité d’investir dans l’éducation des jeunes, leur formation professionnelle et la création d’opportunités d’emploi tout en leur impliquant activement dans les processus décisionnels.

M. Bourita a ajouté que les pays africains sont appelés à favoriser une culture de responsabilité et d’engagement qui sont essentiels à la construction d’une société stable. Le ministre a souligné que l’éducation qui constitue la pierre angulaire pour le développement en Afrique, est confrontée à de nombreux défis, relevant dans ce sens que 98 millions enfants sont non scolarisés en Afrique outre les ressources limitées et la pénurie d’enseignants, le taux de pauvreté en apprentissage qui est alarmant et des infrastructures éducatives qui sont parfois déficientes et entravent le plein potentiel de la jeunesse africaine.

M. Bourita a insisté sur l’impératif d’agir ensemble pour garantir une éducation inclusive, équitable et de qualité. Le ministre a affirmé qu’en exécution de la Haute Vision Royale concernant la coopération Sud-Sud, le Maroc ne ménage aucun effort pour mettre en œuvre des projets prometteurs de coopération dans le domaine de l’éducation et de la formation avec les pays partenaires, et lancer des initiatives concrètes à l’image de l’initiative de Sa Majesté le Roi Mohammed VI visant à créer un Institut africain pour l’apprentissage tout au long de la vie.

Le Royaume du Maroc, saisit l’occasion de ce débat pour réitérer son appel à une action urgente pour réaliser la transformation escomptée de l’éducation et l’initiative de financement de l’éducation.  Le Maroc reste également engagé à soutenir le partenariat mondial pour la réalisation des objectifs du développement durable d’ici 2030.

Ont pris-part notamment à ce Déjeuner-débat, des ministres des Affaires étrangères des pays africains, la Vice-présidente de la Commission de l’UA, les Commissaires de l’UA, les membres du Corps diplomatique, la représentante de l’Organisation internationale de la francophonie, de l’UNESCO et des agences des Nations Unies.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *