L’ONG espagnole Caminando Fronteras: Quelque 2.000 Algériens portés disparus en 5 ans en tentant de gagner l’Espagne

L’ONG espagnole Caminando Fronteras: Quelque 2.000 Algériens portés disparus en 5 ans en tentant de gagner l’Espagne

Environ 2.000 migrants algériens ont été portés disparus en essayant de gagner les côtes espagnoles à bord d’embarcations de fortune au cours des 5 dernières années, indique l’ONG espagnole Caminando Fronteras.

Des hommes et des femmes ainsi que des enfants d’origine algérienne perdent la vie chaque année dans leurs tentatives d’atteindre les côtes espagnoles d’Almeria, Murcia, Alicante et des îles Baleares, précise la même source, citée par les médias.

La « route algérienne », une dangereuse traversée migratoire vers l’Espagne, a coûté la vie à 434 personnes en 2023, selon le décompte de l’ONG espagnole.

Une autre ONG, le Centre International pour l’Identification des Migrants Disparus (Cipimd), a recensé, l’année dernière, 452 disparitions lors du transit de pateras d’Algérie vers les côtes espagnoles.

Les chiffres sont variables parce qu’ils sont établis à partir de témoignages sur des embarcations qui n’ont pas atteint leur destination ou de récits d’immigrés arrivés après avoir perdu des compagnons durant la traversée.

Les autorités espagnoles estiment que 73% des migrants irréguliers arrivés sur les côtes ibériques en 2023 sont des Algériens, un phénomène qui inquiète de plus en plus les milieux politiques et associatifs espagnols.

Aussi bien les autorités locales que plusieurs partis politiques ont exprimé leur inquiétude face à cette vague migratoire, qui ne cesse de prendre de l’ampleur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *