dimanche , 14 juillet 2024

Lancement à Casablanca de la 3ème édition de la campagne de sensibilisation « le Droit par l’Art »

La 3 ème édition de la campagne de sensibilisation « le Droit par l’Art », visant à vulgariser les concepts juridiques à travers l’expression artistique, a été lancée mercredi à l’université Hassan II de Casablanca.

Initiée par le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation en partenariat avec le ministère de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, cette initiative s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Plan National d’Accélération de la Transformation de l’Écosystème de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de l’Innovation (PACTE ESRI 2030).

Organisée sous le thème « Droit à l’environnement par l’art: Parole de portrait », cette édition se tient après deux précédentes qui ont eu lieu aux universités Abdelmalek Saâdi à Tanger et Ibn Zohr à Agadir. Elle vise la vulgarisation de l’information juridique à travers les différents genres artistiques, a rapporté l’agence de presse MAP.

C’est d’ailleurs l’objectif souligné par le président de l’université Hassan II de Casablanca, Houssine Azeddoug qui a indiqué que cette campagne cherche à mieux expliquer les concepts juridiques à travers des arts majeurs comme le théâtre, la musique ou encore la peinture, a souligné la même source.

Une manifestation qui se prolonge durant toute l’année universitaire 2024-2025 avec la participation des 18 facultés et écoles supérieures relevant de l’université Hassan II, a-t-il annoncé, avant de préciser que le programme comprend, entre autres, des compétitions et des ateliers pour aider les étudiants à mieux comprendre les sujets juridiques et à créer des œuvres compétitives, outre des tables rondes et des visites guidées en vue de sensibiliser aux questions clés de l’initiative et développer les compétences personnelles des étudiants.

Pour sa part, Nawal Sekkat, chargée de la conception et du suivi du programme « le Droit par l’Art », a mis en avant l’importance de l’information juridique et sa vulgarisation pour le grand public, notant que l’art est le meilleur moyen de réaliser cet objectif.

Elle a aussi souligné que ce programme cherche à renforcer chez les étudiants la confiance en soi et à stimuler leur potentiel créatif, outre la promotion de la pensée critique, le développement des compétences personnelles ou encore le resserrement des liens et des interactions des étudiants avec leur société et leur environnement.

Cette cérémonie de lancement qui s’est déroulée devant une assistance nombreuse d’étudiants, a été marquée par la présence notamment de l’Ambassadrice de la République du Kazakhstan au Maroc, la vice-présidente du Conseil de la région de Casablanca-Settat ainsi que des représentants du ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de l’Innovation, des doyens de facultés et des directeurs des écoles supérieures relevant de l’université Hassan II de Casablanca.

About Kenza Alaoui