Maladies Rares: Le CHU Mohammed VI de Marrakech organise les « Portes ouvertes » de son Service de Génétique

Maladies Rares: Le CHU Mohammed VI de Marrakech organise les « Portes ouvertes » de son Service de Génétique

Le service de Génétique du Centre Hospitalier Universitaire (CHU) Mohammed VI de Marrakech a organisé, jeudi dans la Cité ocre, la première Journée « Portes Ouvertes », et ce à l’occasion de la célébration de la Journée mondiale des maladies rares.

Cet événement vise à jeter la lumière sur l’importance de la collaboration étroite avec les cliniciens exerçant aussi bien dans le secteur public que libéral au niveau de la région Marrakech Safi.

Selon les organisateurs, cette synergie entre les professionnels de la santé permet d’assurer une prise en charge globale et coordonnée des patients atteints de maladies génétiques rares, en intégrant les connaissances cliniques et les avancées scientifiques et technologiques en génétique.

Cette rencontre scientifique, à laquelle ont pris part le directeur du CHU Mohammed VI, le doyen de la Faculté de médecine et de pharmacie de Marrakech, des médecins, des chercheurs et des étudiants, a été enrichie par des exposés visant à faire connaitre la science de la génétique et à mettre en valeur le rôle dont s’acquitte le service de Génétique du CHU Mohammed VI de Marrakech, en tant que premier service du genre implanté depuis 2008 dans les régions du sud du Royaume.

« L’organisation de cette première édition des Portes ouvertes du Service de Génétique s’inscrit dans le cadre de la commémoration de la Journée mondiale des maladies rares », a indiqué le Chef de service de Génétique Médicale au CHU Mohammed VI, Mme Nissrine Aboussair.

Et d’ajouter, dans une déclaration à l’agence de presse MAP, que l’objectif de cette rencontre est d’apporter des éclaircissements sur cette discipline, de donner un aperçu sur le processus de création du service de génétique au CHU Mohammed VI, et de fournir des données sur les ressources humaines, techniques et médicales, ainsi que sur les prestations fournies notamment, les services cliniques et les analyses de laboratoire.

De son côté, le professeur Mohamed Bouskraoui, doyen de la Faculté de médecine et de pharmacie de Marrakech, a relevé que l’organisation de ces Portes ouvertes sur la génétique constitue bel et bien une opportunité pour les professionnels de santé de vulgariser le rôle du service de Génétique du CHU Mohammed VI de Marrakech, qui joue un rôle majeur d’ouverture et de coopération avec toutes les spécialités, a souligné la MAP.

Ce service s’acquitte désormais d’un rôle de premier plan dans le diagnostic des maladies génétiques et dans la mise en lumière des dernières nouveautés dans ce domaine et celui des maladies rares, qui a largement bénéficié de l’évolution des techniques de diagnostic.

Cette rencontre a été marquée par des interventions axées notamment, sur le rôle de la génétique dans le diagnostic et la prise en charge des maladies génétiques rares, le rôle de la génétique dans le diagnostic du retard mental et des malformations congénitales résultant d’un dysfonctionnement génétique, de l’infertilité d’origine génétique, des maladies neurologiques ou encore des déformations osseuses.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *