Signature d’un mémorandum d’entente pour le renforcement des compétences pédagogiques et numériques des professeurs des universités

Signature d’un mémorandum d’entente pour le renforcement des compétences pédagogiques et numériques des professeurs des universités

Un mémorandum d’entente a été signé, jeudi à Rabat, entre le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation et l’Organisation du Monde Islamique pour l’Éducation, les Sciences et la Culture (ICESCO) portant sur le lancement du projet « Améliorer les compétences pédagogiques et numériques des professeurs des universités et des établissements d’enseignement supérieur » nouvellement embauchés.

Ce mémorandum, paraphé par le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation, Abellatif Miraoui, et le directeur général de l’ICESCO, Salem Ben Mohamed El Malik, vise à renforcer les capacités pédagogiques, scientifiques et numériques de 600 cadres d’enseignement dans les universités et les établissements d’enseignement supérieur, conformément aux dernières approches en vigueur au niveau international, a indiqué l’agence de presse MAP.

Intervenant à cette occasion, M. Miraoui a affirmé qu’à travers ce projet, le ministère et l’ICESCO, en coopération avec l’Union des universités du monde islamique, aspirent à consacrer l’excellence académique et scientifique dans les universités et les établissements d’enseignement supérieur au Maroc à travers une approche globale et intégrée.

Et d’ajouter que ce projet constitue un pilier fondamental pour l’amélioration de l’offre de formation dans les universités en cherchant à faire progresser le rôle pionnier des universités et des établissements d’enseignement supérieur au Maroc.

Pour sa part, le Directeur général de l’ICESCO a relevé que cet accord vise à renforcer les compétences pédagogiques numériques des nouveaux professeurs et chercheurs, dans le but de leur fournir des outils pédagogiques innovants qui amélioreront la qualité de l’apprentissage dans les universités marocaines, a rapporté la MAP.

De même, il a fait savoir que ce projet s’inscrit dans le cadre de la vision 2030 de l’ICESCO, qui vise à atteindre les objectifs de développement durable, notamment en matière de qualité de l’éducation.

Cet accord s’inscrit dans le cadre du « Plan national d’accélération de la transformation de l’écosystème de l’enseignement supérieur et de l’innovation (Pacte ESRI 2030) », qui vise à établir un nouveau modèle pédagogique basé sur des approches innovantes en termes de contenu des formations et de méthodologies d’enseignement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *