L’hôpital international Mohammed VI à Casablanca reçoit le premier label IHAB attribué en Afrique

L’hôpital international Mohammed VI à Casablanca reçoit le premier label IHAB attribué en Afrique

L’hôpital universitaire international Mohammed VI (HUIM6) de Bouskoura est devenu, samedi à Casablanca, la première structure hospitalière au Maroc et en Afrique à recevoir le label de l’Initiative Hôpital Ami des Bébés (IHAB).

Attribué lors d’une cérémonie présidée par le ministre de la Santé et de la Protection sociale, Khalid Ait Taleb, le label sous-tend un programme de soins centrés sur l’enfant et la famille, reposant sur 12 recommandations scientifiques actualisées régulièrement. Ses objectifs incluent le soutien à l’allaitement, l’amélioration de l’accueil du nouveau-né en respectant ses besoins, et un accompagnement bienveillant des parents pour favoriser l’attachement et l’autonomie. Géré à l’échelle internationale par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et l’UNICEF, le programme IHAB est appliqué par chaque pays avec des adaptations nationales. Dans une allocution de circonstance, M. Ait Taleb a indiqué que cette labélisation, qui reflète l’engagement de l’HUIM6 en faveur de l’excellence, l’innovation et le bien-être des patients, « vient concrétiser les orientations du Nouveau Modèle de Développement ainsi que les aspirations de la loi cadre n°06-22 relative au Système National de Santé, conformément aux Hautes Directives de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’Assiste ». Il a expliqué que le Maroc a adopté l’Initiative IHAB, une approche novatrice mondiale, en ce qu’elle vise à favoriser la protection, l’encouragement et le soutien de l’allaitement maternel, améliorer l’accueil des nouveau-nés et accompagner les parents durant la grossesse, la naissance et pendant le séjour en maternité. Dans ce sillage, M. Ait Taleb a souligné les efforts mobilisés pour implanter l’initiative IHAB au Maroc en matière de formation, d’organisation et de gestion, estimant que cette distinction de l’HUIM6, qui relève de la Fondation Mohammed VI des sciences et de la santé, contribuera à l’amélioration de l’offre de soins maternels et néonatals sur le plan national, ainsi qu’à la promotion du secteur de la santé, son développement et l’amélioration de sa performance. « Le projet Royal de refonte du Système National de Santé, lancé par notre pays, inscrit parmi ses actions prioritaires le renforcement de l’offre de soins afin de répondre aux besoins des marocains d’une manière équitable et équilibrée. L’instauration de l’initiative IHAB dans toutes les structures hospitalières au niveau national permettra sans doute d’incarner une approche holistique qui reconnaît l’importance des aspects émotionnels, relationnels et familiaux dans les soins de santé néonataux », a-t-il relevé. De son côté, le directeur général de l’Hôpital universitaire international Mohammed VI de Bouskoura, Ahmed Bennana, s’est félicité, dans une déclaration à la presse, de cette certification inédite au Maroc et en Afrique, y voyant « une garantie de la qualité et de la sécurité de la prise en charge des femmes enceintes et des nouveau-nés ». Le programme est d’autant plus important qu’il n’englobe pas seulement l’accouchement, mais plutôt la périnatalité (avant, durant et après l’accouchement), a-t-il fait observer. « C’est un programme qui innove également par l’implication de toute la famille et la préparation du nouveau-né et de sa famille à une nouvelle situation, à travers des étapes maitrisées comprenant accompagnement, formations et visites régulières », selon M. Bennana. Et de rappeler que l’HUIM6, qui avait été certifié l’année dernière Iso 9001, est engagé dans d’autres processus de certification, pour se conformer aux meilleurs standards internationaux en la matière. L’hôpital offre, en effet, un accompagnement personnalisé aux parents dès la naissance. Grâce à cette labélisation, l’HUIM6 se positionne comme structure de référence au Maroc et en Afrique en matière de prise en charge de la périnatalité et du bien-être des parturientes et des nouveau-nés, notamment par l’adoption des dernières avancées médicales, souligne un communiqué rendu public à cette occasion.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *