Des peines allant de cinq et six ans de prison ferme à l’encontre de sept accusés poursuivis pour des affaires liées au terrorisme

Des peines allant de cinq et six ans de prison ferme à l’encontre de sept accusés poursuivis pour des affaires liées au terrorisme

La Chambre criminelle de première instance chargée des affaires de terrorisme près la Cour d’appel de Rabat a prononcé, jeudi, des peines allant de cinq à six ans de prison ferme à l’encontre de sept individus condamnés dans deux affaires distinctes liées au terrorisme.

Concernant la première affaire, dans laquelle sont poursuivies six personnes, le tribunal a condamné le principal accusé à six ans de prison ferme et a prononcé une peine de cinq ans de prison ferme à l’encontre des cinq autres accusés poursuivis pour « constitution de bande criminelle dans le cadre d’un projet de préparation et de planification d’actes terroristes visant à porter une atteinte grave à l’ordre public par l’intimidation, la terreur ou la violence, apologie d’un groupe terroriste et incitation à des actes constituant des crimes terroristes ».

S’agissant de la deuxième affaire, le tribunal a condamné l’accusé à cinq ans de prison ferme pour « incitation à commettre des actes terroristes visant à porter une atteinte grave à l’ordre public, apologie et promotion d’un groupe terroriste ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *