Interception d’un bateau avec plus d’une tonne de cocaïne près de Gran Canaria grâce à la collaboration de la Direction générale de la surveillance du territoire du Maroc

Interception d’un bateau avec plus d’une tonne de cocaïne près de Gran Canaria grâce à la collaboration de la Direction générale de la surveillance du territoire du Maroc

Une opération conjointe entre des agents de la Police Nationale et de la Garde Civile, en collaboration avec la Direction générale de surveillance du territoire (DGST) du Maroc, a permis de saisir plus de 1.500 kilos de cocaïne lors de l’interception d’un bateau semi-rigide avec trois membres d’équipage dans les eaux proches de la côte de Gran Canaria, rapporte des médias espagnols.

L’arrestation de ces trois personnes et l’interception du bateau ont eu lieu grâce au suivi et à la surveillance conjoints des deux organismes, ainsi qu’aux informations fournies par la Direction générale de surveillance du territoire marocain (DGST), aux premières heures du mois de janvier. Le 12 décembre 2024, un renseignement a permis de savoir qu’un bateau pneumatique allait accéder à la côte de Gran Canaria, près de la côte d’Arinaga.

Le patrouilleur de la Garde civile de Río Órbigo a détecté le bateau et a ensuite entamé une poursuite qui s’est terminée par l’arrestation de l’équipage et l’arraisonnement du bateau, ce qui a permis la saisir de 1 564,5 kilogrammes de cocaïne qu’ils transportaient en 64 colis.

Par la suite, la saisie et les détenus ont été transférés au Puerto de La Luz, à Las Palmas de Gran Canaria, où la drogue a été déchargée et pesée et, enfin, transférée au commandement de la Garde civile de la capitale de Gran Canaria.

L’enquête sur la procédure et les détenus a été remise au tribunal de Telde, qui a décrété la prison pour les trois arrêtés.

Cette action s’inscrit dans le cadre de la collaboration policière des deux corps, ainsi qu’avec la Direction générale de surveillance du territoire marocain (DGST) pour le contrôle préventif du trafic de drogue.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *