vendredi , 19 juillet 2024

Une délégation parlementaire chilienne « impressionnée » par le niveau de développement à Laâyoune-Sakia El Hamra

Les membres de la délégation parlementaire chilienne en visite à Laâyoune se sont dits, jeudi, « impressionnés » par le développement remarquable que connaît la région de Laâyoune-Sakia El Hamra et les chantiers lancés dans tous les domaines.

Les membres de la délégation parlementaire chilienne, qui effectuent actuellement une visite de travail au Maroc, ont exprimé leur admiration pour les aspects de développement et de progrès que connaît la région à tous les niveaux, a rapporté l’agence de presse MAP.

Dans une déclaration à la presse, le président du Groupe d’amitié parlementaire Chili-Maroc, Jaime Naranjo Ortiz, a souligné que cette visite a permis aux membres de la délégation de s’informer des projets de réformes tous azimuts lancés dans les différentes régions du Royaume.

« Le Chili et le Maroc font face à des défis similaires, notamment en matière d’énergies et d’urbanisme », a noté M. Naranjo Ortiz, faisant observer que la République du Chili souhaite tirer profit de l’expérience marocaine, en particulier dans le domaine d’urbanisme dans les régions désertiques, a indiqué la MAP.

Par ailleurs, il a souligné l’importance de promouvoir les échanges de visites entre les responsables chiliens et marocains.

Pour sa part, la députée parlementaire, Marcela Riquelme Aliaga a indiqué que le Chili souhaite bénéficier de l’expérience réussie du Maroc en matière d’environnement et de lutte contre le changement climatique, notant que cette visite a été l’occasion de s’informer de l’expérience marocaine en la matière.

De même, Mme Riquelme Aliaga a exprimé son admiration pour la qualité des infrastructures et les potentialités que regorge la région, notamment dans les domaines de la santé et de l’éducation, grâce à des investissements publics et privés.

Dans ce cadre, elle a fait savoir que le Chili veut renforcer sa coopération bilatérale avec le Royaume, notamment en matière culturelle, économique et de travaux publics.

A cette occasion, les membres de la délégation ont suivi une présentation sur le programme de développement de la commune de Laâyoune couvrant les différents projets de développement inscrits dans le cadre du nouveau modèle de développement des provinces du Sud, et se sont informés du rôle de cette instance élue en matière de gestion de la chose locale.

Par la suite, la délégation parlementaire chilienne a tenu une rencontre avec le wali de la région Laâyoune-Sakia El Hamra, gouverneur de la province de Laâyoune, Abdeslam Bekrate, au cours de laquelle l’accent a été mis sur l’essor de développement que connait la région dans différents domaines.

En outre, la délégation a effectué des visites de terrain à plusieurs projets, où elle a constaté de visu les efforts consentis pour assurer un développement global et intégré de la région. Elle a, dans ce sens, visité le stade Cheikh Laghdaf, le village des sports, la piscine olympique et le club féminin, ainsi que la Faculté de médecine et de pharmacie.

La délégation du Groupe d’amitié parlementaire Chili-Maroc est composée de Carla Morales Maldonado, Catalina Del Real Mihovilovic, Cristian Moreira Barros, Juan Santana Castillo et Sofia Cid Versalovic.

A rappeler que la délégation de parlementaires chiliens avait tenue une série de rencontres notamment avec le président de la Chambre des représentants, Rachid Talbi Alami et le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita.

About Kenza Alaoui

Check Also

Pour l’Équateur, les relations avec le Maroc revêtent une grande importance, selon la ministre des relations extérieures

La ministre équatorienne des relations extérieures et de la mobilité humaine, Mme Gabriela Sommerfeld, a …