lundi , 15 juillet 2024

Inauguration à Rabat du Centre de recherche et d’études « Bayt Al-Maqdis »

Le Centre de recherche et d’études « Bayt Al-Maqdis » a été inauguré, lundi, au siège de l’Agence Bayt Mal Al Qods Acharif à Rabat, en présence notamment d’une délégation palestinienne, du ministre de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, Mohamed Mehdi Bensaid, ainsi que d’éminentes personnalités marocaines et palestiniennes.

Intervenant à cette occasion, M. Bensaid a fait savoir que le lancement de ce Centre permet de donner un élan fort aux travaux de recherche sur l’histoire d’Al-Qods et la cause palestinienne, outre la promotion des recherches, des activités scientifiques et des études à même de contribuer à un rapprochement scientifique et académique entre le Maroc et l’État de Palestine, a indiqué l’agence de presse MAP.

« La visite de la délégation palestinienne se veut une occasion de raffermir la coopération bilatérale entre les deux pays », a-t-il dit, soulignant la solidarité des deux peuples frères, eu égard aux circonstances difficiles que traverse le peuple palestinien.

M. Bensaid a souligné, à cet égard, la disposition de son département pour promouvoir la coopération et l’action commune avec les frères palestiniens, en vue de rapprocher les cultures et échanger les expériences entres les jeunes, ainsi que doter l’État de Palestine de l’expertise notamment dans le domaine de la communication et des médias.

De son côté, le ministre palestinien chargé des affaires d’Al-Qods, Achraf Al-Aawar a indiqué que l’inauguration du Centre « Bayt Al-Maqdis » intervient dans le cadre des Hautes Orientations de SM Le Roi, ainsi que des efforts consentis par l’Agence Bayt Mal Al Qods Acharif, notant que cet événement revêt une grande importance quant à la promotion des études relatives à Al-Qods et aux Maqdessis.

« Face à la carence en pareils centres, l’Agence Bayt Mal Al Qods Acharif s’évertue pour combler les besoins des Maqdessis en la matière », a-t-il fait savoir dans une déclaration à la MAP.

L’ambassadeur de Palestine à Rabat, Jamal Choubki, a quant à lui expliqué que l’ouverture de ce centre reflète les efforts consentis par l’Agence, laquelle est devenue désormais « spécialisée » dans les affaires d’Al-Qods, notamment dans les domaines économique, social, éducatif et de de la santé, entre autres.

« Le Centre de recherche et d’études « Bayt Al-Maqdis » va renforcer le positionnement du Maroc et son intervention positive en matière de renforcement de la résistance du peuple palestinien face à l’occupation », a-t-il argué dans une déclaration similaire.

Mettant en avant les efforts déployés par l’Agence Bayt Mal Al Qods Acharif dans la sauvegarde du patrimoine civilisationnel de la ville Sainte, le directeur chargé de la gestion de l’Agence Bayt Mal Al Qods Acharif, Mohamed Salem cherkaoui, a fait observer que le Centre de recherche et d’études « Bayt Al-Maqdis » s’assigne pour objectifs la promotion des études et de recherche ainsi que la gestion des travaux des étudiants notamment en termes de sauvegarde du patrimoine et des caractéristiques civilisationnelles de la ville Sainte.

M. Cherkaoui a dans ce sens mis en exergue l’essor académique de ce Centre qui va se pencher sur l’orientation et la coordination de travaux de recherche dans les universités marocaines et palestiniennes.

En marge de cet événement qui a été marqué par la remise de certificats à des étudiants, l’Agence Bayt Mal Al Qods Acharif a signé des conventions de partenariat avec le ministère de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, l’Université Mohammed V de Rabat, l’Université Al-Azhar de Gaza, la Faculté Hassan II des sciences agronomiques et environnementales, le Centre Culturel Marocain (Bayt Al-Maghrib), le Centre d’études et de recherche auprès du bureau du Président palestinien, ainsi que le gouvernorat d’Al Qods.

À rappeler que la délégation palestinienne a entamé lundi une visite de travail au Maroc, à l’invitation de l’Agence Bayt Mal Al Qods Acharif.

 

 

About Kenza Alaoui

Check Also

Le Maroc, pionnier en matière de lutte contre le travail des enfants, selon M. Sekkouri

Le Maroc est classé parmi les pays pionniers en matière de lutte contre le travail …