mardi , 25 juin 2024

médias argentins: La position brésilienne sur le Sahara vient couronner les « acquis diplomatiques » cumulés par le Maroc au cours des dernières années

Plusieurs médias argentins se sont intéressés ce week-end, à la position de soutien que le Brésil vient d’annoncer en faveur de l’initiative d’autonomie au Sahara qui représente, selon eux, un couronnement des « acquis diplomatiques » cumulés par le Maroc au cours des dernières années.

Le site d’information « El desafio semanario » estime que l’année 2024 voit l’aboutissement « d’une série de réalisations et d’avancées permanentes, qui s’ajoutent à des soutiens de toutes sortes à l’initiative d’autonomie, comme le meilleur outil pour mettre fin au conflit fomenté depuis l’Algérie pour d’autres desseins ».

Enumérant tous les acquis réalisés au cours des dernières années en termes de soutien à la position marocaine, le site « nacionweb.com.ar » a mis l’accent sur les soutiens exprimés notamment par les États-Unis, la France et l’Espagne, ajoutant que plus récemment deux pays des Caraïbes, en l’occurrence Saint-Kitts-et-Nevis et le Commonwealth de la Dominique, ont réitéré leur position constante en favorable à la souveraineté du Maroc sur son Sahara et à son intégrité territoriale.

« corrientesdetarde.com » et « diarioeldelegado.com.ar » sont deux autres médias argentins qui ont mis l’accent sur la position favorable exprimée par le Japon qui a « salue les efforts marocains sérieux et crédibles » dans le cadre de l’initiative d’autonomie pour le Sahara marocain.

Les mêmes sources ont indiqué que sur le continent africain, deux nouvelles adhésions ont été annoncées : le Libéria, qui réaffirme son soutien à l’intégrité et à la souveraineté du Maroc sur l’ensemble de son territoire, et la Sierra Leone, qui a considéré l’Initiative d’autonomie comme la seule solution « crédible, sérieuse et réaliste » à ce conflit.

Enfin, « agencialegislativa.com » a rappelé la lettre adressée par une trentaine de députés britanniques au ministre des Affaires étrangères, David Cameron, demandant la reconnaissance rapide du Plan marocain d’autonomie comme la seule solution viable, sérieuse et réaliste au différend sur le Sahara marocain.

En égrenant ces nombreux soutiens à l’initiative d’autonomie du Maroc, ces médias argentins soulignent le « dynamisme » impulsé par SM le Roi Mohammed VI aux actions de la diplomatie marocaine en Europe, en Asie et en Amérique, réussissant à doter le Royaume d’un statut de « pays d’intérêt géopolitique ».

Ils font observer que l’Initiative d’autonomie pour le Sahara a « représenté un changement significatif dans la stratégie diplomatique » du Royaume.

Ce « dynamisme » diplomatique a été couronné ce vendredi par la position de « la République fédérative du Brésil (qui) s’est félicitée des efforts sérieux et crédibles du Maroc pour aller de l’avant vers un règlement du différend autour du Sahara marocain, dans le cadre de l’initiative d’autonomie présentée par le Royaume en 2007 », ont-ils conclu.

About Samir Saadaoui

Check Also

Sahara marocain: La Zambie réitère son soutien à l’intégrité territoriale du Maroc et au plan d’autonomie

La République de Zambie a réitéré, vendredi à Rabat, son soutien à l’intégrité territoriale et …