samedi , 22 juin 2024

Leila Benali dément catégoriquement tout lien avec la photo publiée par un quotidien étranger

La ministre de la Transition énergétique et du Développement durable, Laila Benali, a catégoriquement démenti, mardi, « tout lien avec la photo publiée par un quotidien étranger montrant deux personnes (un homme et une femme) avec un commentaire qui laisse entendre qu’il s’agit de sa photo avec un homme d’affaires australien ».

Dans un communiqué suite à la publication par le quotidien « The Australian » de cette photo attentatoire, relayée par certaines tribunes et supports médiatiques nationaux sans pour autant s’assurer de sa véracité, le ministère de la Transition énergétique et du Développement durable a expliqué qu’« il s’agit d’une pure allégation mensongère dénuée de tout fondement ».

Selon la même source, Mme Benali, en tant que « ministre responsable dans le gouvernement du Royaume du Maroc, qui défend les intérêts suprêmes de la nation, dément catégoriquement et formellement tout lien avec cette photo », faisant valoir, « en tant que femme et mère marocaine, son engagement au respect des bonnes mœurs et règles de bonne conduite ».

En sa qualité de ministre de la Transition énergétique et du Développement durable, ajoute le communiqué, Mme Benali a souligné que « cette tentative de diffamation ayant visé sa personne à travers la publication de ladite photo, n’est pas la première du genre, du fait qu’elle constitue une des formes de vengeance et une prise à partie émanant d’un groupement d’intérêts qui a failli à atteindre certains acquis et objectifs précis ».

Et de préciser que « les marchés publics et les appels d’offres dans le domaine des investissements énergétiques, dont l’attribution est confiée aux établissements et organismes publics placés sous la tutelle du ministère, sont soumis aux règles et normes de bonne gouvernance et ce dans le cadre de l’autonomie décisionnelle desdits établissements et organismes ».

A cette occasion, la ministre n’a pas manqué de faire part de ses remerciements et de sa gratitude à tous ceux qui l’ont soutenue, qu’ils soient responsables ou acteurs de la société civile, ainsi que l’ensemble des personnes bienveillantes.

Parallèlement, la ministre, de par sa qualité personnelle et son statut, se réserve le droit, si besoin est, de recourir à la justice et d’user de toutes les procédures et voies juridiques possibles pour défendre ses intérêts et ceux du ministère contre celles et ceux dont la responsabilité aura été établie dans les actes dénoncés, quel qu’en soit leur degré d’implication (acteurs principaux, complices ou contributeurs).

About Samir Saadaoui

Check Also

COP28: Le Maroc et l’Éthiopie s’allient pour la création d’une Coalition internationale pour l’accès à l’énergie durable

Le Royaume du Maroc et la République fédérale démocratique d’Éthiopie ont signé, mercredi soir en …