Cristina Reyes Hidalgo: Les initiatives du Maroc en font un acteur international « pivot » de la coopération Sud-Sud

Cristina Reyes Hidalgo: Les initiatives du Maroc en font un acteur international « pivot » de la coopération Sud-Sud

Les initiatives du Maroc en faveur du continent africain et de la coopération avec l’Amérique latine et les Caraïbes en font un acteur international « pivot » de la coopération Sud-Sud, a affirmé, jeudi à Rabat, la présidente du Parlement andin, Cristina Reyes Hidalgo.

S’exprimant lors de la Conférence parlementaire sur la coopération Sud-Sud, organisée par la Chambre des conseillers sous le Haut patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Mme Reyes Hidalgo a rappelé l’Initiative Royale de favoriser l’accès des États du Sahel à l’océan atlantique, la qualifiant d' »engagement solidaire » en faveur de l’intégration régionale avec le continent américain.

Et d’ajouter qu’en accueillant cette conférence, le Maroc, porte d’entrée vers l’Afrique, ouvre la voie au renforcement et la promotion de la coopération Sud-Sud, des liens fraternels et des partenariats stratégiques pour le développement « dans un monde de plus en plus interconnecté et évolutif ».

Mme Reyes Hidalgo a souligné que la coopération Sud-Sud représente « une lueur d’espoir » pour ces pays qui disposent de ressources naturelles et d’une expertise leur permettant de partager des solutions durables et les initiatives réussies en vue de relever des défis dans des différents secteurs tels que l’agriculture, la santé et les droits de l’Homme.

La présidente du Parlement andin a, dans ce sens, appelé à une action conjointe des gouvernements et des parlements en faveur du développement durable et de la lutte contre la pauvreté et le changement climatique dans un monde « en prise avec les catastrophes naturelles, les guerres et les pandémies ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *