Vingt-six pays membres de l’UE appellent à une « trêve humanitaire immédiate » à Gaza

Vingt-six pays membres de l’UE appellent à une « trêve humanitaire immédiate » à Gaza

Vingt-six États membres de l’Union européenne (UE) ont appelé à une « trêve humanitaire immédiate devant aboutir à un cessez-le-feu durable » dans la bande de Gaza assiégée, a déclaré lundi le haut représentant de l’UE pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, Josep Borrell.

Lors d’une réunion des ministres des Affaires étrangères de l’UE, tous les pays de l’UE, à l’exception de la Hongrie, ont mis en garde Israël contre son assaut sur la ville de Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, qui, selon eux, aggraverait la situation catastrophique d’environ 1,5 million de réfugiés entassés dans la ville, rapportent les agences de presse internationales.

« Une attaque contre Rafah serait absolument catastrophique… ce serait inadmissible », a indiqué le ministre irlandais des Affaires étrangères, Micheal Martin, avant la réunion. Les plans d’attaque d’Israël contre la ville, rapportés par des médias, ont sonné l’alarme au niveau international, de nombreux pays appelant à la retenue ou à l’annulation de l’opération.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *