Tunisie: Des manifestants dénoncent « les arrestations abusives » des opposants

Tunisie: Des manifestants dénoncent « les arrestations abusives » des opposants

Une manifestation a été organisée, dimanche à Tunis, pour dénoncer les « arrestations abusives » des opposants et la répression des libertés dans le pays.

Organisée par les partisans du parti destourien libre (PDL) dont la cheffe Abir Moussi, une importante figure de l’opposition, est incarcérée depuis octobre dernier, cette manifestation a été marquée par des messages de soutien à la présidente du parti et des appels à un système judiciaire équitable, a rapporté l’agence de presse MAP.

Cité par les médias, Me Karim Krifa, membre du collectif de défense de Abir Moussi, a fait état de nombreux dépassements dans l’affaire de l’opposante, notant que plusieurs plaintes ont été déposées dans ce sens, sans aucun retour.

L’affaire Abir Moussi continue de susciter une réelle controverse dans le pays, eu égard au poids de l’opposante et les circonstances de son arrestation, au même titre que plusieurs opposants et figures du paysage politique local.

Arrêtée le 3 octobre 2023 au moment où elle tentait de déposer des recours contre des décrets présidentiels relatifs aux dernières élections locales, la présidente du PDL fait face à de nouvelles accusations en lien avec une plainte déposée par l’Instance électorale tunisienne (ISIE).

L’arrestation de la présidente du PDL intervient dans le sillage d’une série d’interpellations de leaders de formations politiques d’opposition, dont l’ancien chef du gouvernement tunisien Hamadi Jebali et le vice-président du parti Mondher Ounissi (Ennahda).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *