dimanche , 14 juillet 2024

L’Italie frappée par la tempête Ciaran, trois morts en Toscane

Le passage de la tempête Ciaran sur l’Italie a fait trois morts en Toscane (centre-nord), où de fortes pluies ont fait déborder les cours d’eau et provoqué des inondations. Selon le gouverneur de la Toscane, Eugenio Giani, trois personnes ont trouvé la mort dans ces intempéries qui ont transformé en quelques heures les rues de nombreux villages en torrents d’eau et de boue, a rapporté l’agence de presse AFP.

Sur la commune de Montemurlo, à une heure de route au nord-ouest de Florence, un homme de 85 ans a été retrouvé noyé dans sa maison et une femme de 84 ans a succombé à un malaise. La petite ville de 20.000 habitants a indiqué, dans un communiqué, avoir enregistré 20 centimètres de pluie en quelques heures, des relevés « sans précédents ».

Une troisième personne est décédée à Rosignano, selon les médias italiens. « Ce qui s’est passé cette nuit en Toscane a un nom: changement climatique », a estimé sur son compte X le gouverneur, qui a décrété l’état d’urgence.

Les pompiers ont indiqué avoir mené des dizaines d’interventions autour de Florence, Pistoia, Pise et Prato afin de secourir des automobilistes bloqués dans leurs véhicules dans des tunnels inondés ou à cause d’arbres tombés sur la chaussée. Le maire de Prato, Matteo Biffoni, a dit avoir reçu « un coup à l’estomac, une douleur à pleurer » en découvrant l’étendue des dégâts vendredi matin.

A Florence, « la situation est critique », a prévenu dans la nuit de jeudi à vendredi le maire Dario Nardella sur X. Le fleuve Arno doit connaître son pic de crue vendredi à la mi-journée.

Trois hôpitaux de la région ont subi des inondations liées aux crues de rivières et de fleuves. Le trafic ferroviaire est fortement perturbé, des milliers de personnes sont privées d’électricité et les écoles resteront fermées dans les communes rurales les plus durement frappées par le mauvais temps, a indiqué l’AFP.

Les secours mobilisent des milliers de personnels de la protection civile, des pompiers et des carabiniers notamment, avec des renforts venus des régions limitrophes pour acheminer des engins de déblaiement, des pompes ou des petits zodiacs dédiés à l’évacuation des personnes sinistrées.

La pluie a cessé ou faibli en début de journée vendredi et les eaux ont commencé à refluer localement mais l’alerte orange aux précipitations et aux vents forts est en vigueur jusqu’à 18H00 (17H00 GMT).

La tempête a également touché la Vénétie (nord-est) où deux personnes sont portées disparues, selon les médias locaux.

About Kenza Alaoui

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *