vendredi , 19 juillet 2024

Label Halal Maroc : plus de 200 entreprises bénéficiaires selon l’IMANOR

Le label Halal Maroc profite actuellement à plus de 200 entreprises pour environ 1.000 références de produits labellisés majoritairement d’origine marocaine dans les secteurs de l’alimentaire, de la cosmétique, des compléments alimentaires, des emballages et des services de restauration, a indiqué, jeudi à Casablanca, le directeur de l’Institut Marocain de la Normalisation (IMANOR), Abderrahim Taibi.

Intervenant lors de la 6ème édition du Forum Halal Maroc (FOHAM 2024), M. Taibi a fait savoir que pour faciliter aux entreprises marocaines l’accès à ce label, l’IMANOR a instauré un protocole de reconnaissance des certificateurs halal étrangers leur permettant notamment d’émettre des certificats halal acceptés pour des intrants étrangers aux produits présentés au Label Halal Maroc.

Il a également relevé que ce label, essentiellement tourné vers l’export, est en quête de confirmation de reconnaissance sur les marchés halal étrangers, ajoutant qu’à cet effet, l’IMANOR cherche en permanence à conclure des accords de reconnaissance avec ses homologues au niveau des marchés halal étrangers.

Et de soutenir : « Nous avons pu réaliser des percées significatives dans ce sens avec des reconnaissances formelles très importantes pour nos opérateurs comme celle de la Malaisie, de l’Arabie Saoudite et récemment la reconnaissance avec le Singapour que nous officialisons aujourd’hui même ».

Parallèlement, M. Taibi a fait remarquer qu’en dépit de ces réalisations, le Label Halal Maroc « nous renvoie l’image d’un marché halal mondial qui évolue en volume et en exigences, et nous révèle en même temps de plus en plus de difficultés pour nos entreprises d’y accéder et de s’y maintenir ». Dans ce sens, le directeur de l’IMANOR a insisté sur la nécessité de s’inspirer des expériences réussies de certains pays pour organiser la référence halal au Maroc, à travers notamment la mise en place d’un cadre légal, en tenant compte notamment des mécanismes de reconnaissance de certificateurs dans les pays d’origine pour donner plus de crédibilité aux règles d’accès au marché marocain de produits portant des labels Halal et profiter aussi bien aux consommateurs qu’aux opérateurs marocains.

Il a aussi estimé que les opportunités que présente le marché halal pour les entreprises marocaines nécessitent une réelle prise de conscience de la part de toutes les parties concernées.

Organisé sous l’égide du ministère de l’Industrie et du commerce et du ministère de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, ce forum a été une occasion pour identifier des leviers de stratégies nationale et continentale intégrées, et proposer des approches pertinentes de renforcement de capacités et de mutualisation des idées, des compétences et des moyens dans le but de favoriser l’accès des produits marocains au marché halal mondial, et de stimuler et renforcer le commerce halal intra-africain.

Réunissant 150 participants, cette édition se démarque par sa dimension régionale, notamment africaine, et met en avant l’importance de la création d’un écosystème halal favorisant l’intégration des entreprises africaines dans des chaînes de valeur mondiales en vue d’un meilleur positionnement sur le marché halal mondial.

About Samir Saadaoui