dimanche , 14 juillet 2024

Mohcine Jazouli à Barcelone : « Le Maroc est devenu une puissance économique régionale dotée d’une économie moderne et diversifiée »

Sous le Leadership visionnaire de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, le Maroc est devenu une puissance économique régionale, dotée d’une économie moderne et hautement diversifiée, a souligné, lundi 29 janvier 2024 à Barcelone, le ministre délégué auprès du chef du gouvernement, chargé de l’Investissement, de la convergence et de l’évaluation des politiques publiques, Mohcine Jazouli.

‘’Notre pays a mis en place une infrastructure de classe mondiale, illustrée par le port Tanger Med, le premier port à conteneurs de la Méditerranée et de l’Afrique et s’est positionné comme un acteur dynamique sur la scène économique, grâce à une main-d’œuvre jeune et qualifiée, parfaitement formée pour répondre à la demande du marché du travail’’, a indiqué M. Jazouli, à l’ouverture d’une rencontre d’affaires de haut niveau, sous le thème ‘’Investir au Maroc, un pari compétitif pour explorer de nouveaux marchés’’.

Avec plus de 50 accords de libre-échange, le Maroc donne accès à un marché de consommation de 2,5 milliards d’individus, a soutenu le ministre délégué, faisant observer que le Royaume a non seulement renforcé ses industries traditionnelles, notamment l’agroalimentaire, la pharmacie et le tourisme, en les rendant plus compétitives, mais a également stimulé des secteurs émergents, tels que l’automobile et l’aérospatiale.

‘’Pionnier de la transition verte, le Maroc s’enorgueillit d’être le premier producteur d’énergie renouvelable du continent africain’’, a-t-il assuré, notant que le Maroc, situé au carrefour de la mer Méditerranée et de l’océan Atlantique, évolue naturellement comme un centre d’investissement régional et sert de porte d’entrée majeure vers l’Afrique.

Le Maroc est entré dans une nouvelle phase de développement, en mettant l’accent sur la promotion de l’investissement privé, tant national qu’étranger, a dit M. Jazouli, précisant que l’objectif est de parvenir à une croissance de meilleure qualité et de créer davantage d’opportunités d’emploi.

Pour faciliter cette vision, a-t-il indiqué, le Royaume a adopté l’année dernière une Charte de l’investissement innovante, qui améliorera encore le climat des affaires et apportera un soutien substantiel aux projets d’investissement, ajoutant que le Maroc est ainsi bien placé pour transformer les défis actuels en opportunités.

En effet, a relevé M. Jazouli, le Maroc est stratégiquement situé pour tirer parti de la réorganisation des chaînes de valeur et jouer un rôle important dans les efforts mondiaux de décarbonisation.

A cette occasion, le ministre délégué a mis l’accent sur le développement que connaissent actuellement les relations économiques du Maroc avec l’Espagne en général et la Catalogne en particulier.

‘’En tant que deuxième communauté autonome ayant le PIB le plus élevé et l’une des régions les plus dynamiques du pays, la Catalogne joue un rôle essentiel dans la construction de l’avenir économique de l’Espagne’’, a poursuivi M. Jazouli.

Avec son économie robuste et très diversifiée, la Catalogne est le moteur du développement socio-économique de l’Espagne, a-t-il dit, précisant que le port de Barcelone, qui joue un rôle crucial dans la région, complète les performances exceptionnelles des entreprises catalanes dans divers secteurs, notamment l’automobile, l’agroalimentaire, les produits pharmaceutiques, la chimie, les soins de santé, les transports, le tourisme et les énergies renouvelables, où elles ont fait preuve d’excellence sur une longue période.

Le volume des échanges entre le Maroc et l’Espagne a dépassé, pour la première fois, la barre des 20 milliards d’euros, ce qui témoigne d’un taux de croissance important, a fait remarquer M. Jazouli, notant qu’au cours des 20 dernières années, les efforts collectifs des deux pays ont permis de multiplier les échanges par 5, et le commerce bilatéral a augmenté de 40% depuis l’adoption de la feuille de route commune en avril 2022.

Cependant, il existe une marge de progression importante en termes d’investissement entre les deux pays, a souligné M. Jazouli.

Organisée par la confédération de Promotion de l’emploi national, principale organisation patronale de Catalogne et le Conseil Economique Maroc – Espagne (CEMAES), la rencontre d’affaires de Barcelone vient renforcer davantage la dynamique des actions menées pour consolider les relations économiques des deux pays, avec un accent particulier sur l’investissement.

Ce forum, placé sous le thème ‘’Investir au Maroc, un pari compétitif pour explorer de nouveaux marchés’’, connait la participation d’une centaine de chefs d’entreprises marocaines et catalanes.

L’ouverture de ce forum a été marquée par la présence notamment de la Secrétaire d’État espagnole à l’Industrie, Mme Rebeca Mariola Torro, du directeur général de l’Agence Marocaine de Développement des Investissements et des Exportations (AMDIE), Ali Seddiki, du président de la Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM), Chakib Alj, des co-présidents du Conseil Economique Maroc-Espagne, Adil Rais et Clemente Gonzales Soler, de l’ambassadrice du Maroc en Espagne, Karima Benyaich, ainsi que de plusieurs dirigeants des plus grandes entreprises marocaines et espagnoles.

About Mourad Kamel

Check Also

Un enregistrement audio appuie l’implication de Driss Farhane dans le chantage de Latifa Raâfat

Devenu vite viral, un enregistrement audio a révélé l’implication d’un certain Driss Farhane, propriétaire du …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *