La région Drâa-Tafilalet se dote de quatre nouvelles salles de cinéma

La région Drâa-Tafilalet se dote de quatre nouvelles salles de cinéma

Quatre nouvelles salles de cinéma ont ouvert leurs portes au public dans la région de Drâa-Tafilalet, dans le cadre du projet d’ouverture de 150 salles de cinéma à l’échelle nationale, lancé par le ministère de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication.

A Errachidia, chef-lieu de la région, le Centre culturel Targa s’est doté d’une salle obscure de 360 places, alors que le Centre culturel de Zagora dispose désormais d’une salle de cinéma de 245 places, a indiqué l’agence de presse MAP.

Les petites villes de la région ne sont pas en reste, puisqu’une salle de cinéma de 290 places a vu le jour au Centre Culturel de Rissani (province d’Errachidia), et une autre de 187 places au Centre culturel de Klâat Mgouna (province de Tinghir). « L’inauguration de ces salles vise à déclencher une nouvelle dynamique culturelle et artistique au niveau de la région, et promouvoir le septième art en tant qu’industrie culturelle intégrée », a souligné, dans une déclaration à la MAP, Karim Zaouaq, directeur régional de la Communication à Drâa-Tafilalet.

Rappelant que l’ouverture de ces salles s’insère dans le cadre du projet de mise en service de 150 salles dans les douze régions du Royaume, M. Zaouaq a relevé que cette initiative s’assigne également pour objectif de renforcer l’industrie cinématographique en offrant les infrastructures nécessaires aux artistes, producteurs et réalisateurs pour diffuser et promouvoir leurs œuvres cinématographiques au niveau national.

De son côté, Hamza Ahadi, directeur de la nouvelle salle obscure d’Errachidia, a déclaré que l’ouverture de ces salles contribuera à démocratiser l’accès aux salles de cinéma, notamment au profit des jeunes.

Il a indiqué, par ailleurs, que les prix des billets ont été fixés à des tarifs très abordables pour faciliter l’accès au cinéma, précisant que le prix d’entrée pour les enfants est de 5 dirhams, contre 10 dirhams pour les jeunes et entre 15 et 20 dirhams pour les adultes.

Le projet de mise en service de 150 salles dans les douze régions du Royaume est le fruit d’un travail collaboratif qui s’intègre dans la dynamique enclenchée dans le domaine culturel sous l’impulsion de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, notamment en ce qui concerne le développement social et les droits culturels.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *