Présentation à Paris de la 16ème édition du Festival de Fès de la Culture Soufie

Présentation à Paris de la 16ème édition du Festival de Fès de la Culture Soufie

La 16ème édition du Festival de Fès de la Culture Soufie, qui se tient du 20 au 27 avril prochain dans la capitale spirituelle du Royaume, a été présentée vendredi soir à la Maison du Maroc à Paris.

Placée sous le thème « connais-toi toi-même », l’édition 2024, qui prévoit une programmation variée avec un accent particulier sur la culture soufie en Afrique, se veut l’aboutissement d’une longue expérience du festival qui aspire à perpétuer la promotion des composantes identitaires et culturelles séculaires du Royaume, tout en s’ouvrant davantage aux influences soufies du monde entier.

Au menu de cette édition, organisée par l’Association du Festival de Fès de la Culture Soufie, figurent des tables rondes abordant divers thématiques, notamment “Sur les pas d’Abraham”, “Prendre soin de l’âme, spiritualité et psychothérapie”, “Ibn Arabî et Rûmî, un dialogue permanent”, “Transhumanisme : quelle place pour la spiritualité?” ou encore des débats entre philosophes, scientifiques et mystiques sur des questions telles que “Qu’est-ce que l’âme humaine?”.

Au programme du festival, on retrouve également des concerts de Fatou Mint Enghdey (Mauritanie), d’Aurélien Pascal (violoncelle, France) et du Marocain Maraoune Hajji avec le Tanzanien Yahua Hussein Abdallah, entre autres artistes de renom.

Aussi, les maalmat de Meknès, héritières d’un genre musical unique, partageront l’art mystique du masmoudi. Le chanteur Marouane Hajji fera vibrer, lui, les mots centenaires des poètes mystiques Al-Harraq, Al-Choustarî et Al-Busarî, alors que le maallem Abderrahim Amrani Marrakchi (Hamadcha de Fès) animera une lilâ, nuitée spirituelle guidée par les mots du musicien et conteur Frédéric Calmès.

« Ce festival est bien plus qu’une simple animation culturelle, il incarne une réflexion vivante », a déclaré à l’agence de presse MAP le président du festival, Faouzi Skalli, à l’occasion d’une conférence dédiée à la présentation de cette 16ème édition, marquée par la présence d’éminents acteurs culturels et associatifs marocains et français.

La thématique socratique « connais-toi toi-même », qui trouve également écho dans le soufisme, « constitue le pivot de notre programmation pour cette année », a-t-il dit, soulignant qu’autour de ce concept fondateur, une pléthore d’événements culturels sont prévus, offrant aux festivaliers une exploration riche et diversifiée.

Il a, en outre, relevé que l’édition 2024 se distingue par « une présence africaine significative », notamment de Mauritanie, du Sénégal et de Tanzanie, ainsi que par la participation de pays asiatiques tels que le Pakistan et l’Inde, et de plusieurs pays européens.

La soirée d’ouverture de cette 16ème édition, placée sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, sera marquée par un spectacle intitulé « La religion de l’amour », qui sera animé par Sophia Hadi, Fatima-Zahra Qortobi, Abdelkader Ghayt et Yéyya « Maoulainine » (Maroc), Senny Camara (Sénégal), la griotte mauritanienne Fatou Mint Engdhey et Yahya Hussein Abdallah (Tanzanie).

Comme lors des précédentes éditions, les festivaliers auront l’occasion de participer à plusieurs vernissages, notamment de l’exposition de Sami Ali (calligraphie), et de celle des artistes Benjamin Beni (photographe), Fatima-Zahra Sanhaji (poétesse) et Jamal Nassiri (Oud).

Chaque journée du festival sera aussi égayée par des soirées de la Tariqa Wazzaniya, de Hamadcha, de la Tariqa Qadiriya-Boutchichiya ou de la Tariqa Cherqawiya, dans le cadre de la rubrique « Concerts et Rituels ».

Lors du concert de clôture, le groupe Taybah puisera dans le répertoire syrien Chadhili pour entraîner la danse extatique des derviches tourneurs et inviter à « emprunter la voie de l’amour ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *