lundi , 20 mai 2024

SIAM 2024 : ouverture du marché brésilien aux agrumes marocains

L’ouverture du marché brésilien aux agrumes marocains a été officialisée, jeudi à Meknès en marge du 16ème Salon International de l’Agriculture au Maroc (SIAM), par la signature du plan d’actions fixant les modalités de l’exportation de ces agrumes.

Signé par le directeur général de l’Office Nationale de la Sécurité Sanitaire des produits Alimentaire (ONSSA), Abdellah Janati et Julio Fortes Ramos, Secrétaire adjoint du commerce et des affaires étrangères du ministère de l’Agriculture et de l’Elevage du Brésil, lors d’une cérémonie présidée par le ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts, Mohamed Sadiki, et l’ambassadeur du Brésil au Maroc, Alexandre Guido Lopes Parola, ce plan porte explicite les conditions et les exigences phytosanitaires à respecter par le Maroc en matière d’exportation.

L’ouverture du marché brésilien aux agrumes marocains constitue une étape cruciale pour l’industrie agrumicole du Royaume, a relevé M. Sadiki, mettant en relief l’importance de cette décision pour les agrumiculteurs marocains.

Il a également souligné les possibilités de coopération dans le domaine de la mécanisation, des bonnes pratiques et des technologies, offrant ainsi un potentiel de développement mutuel entre les opérateurs marocains et l’industrie brésilienne.

Rappelant l’excellence des relations bilatérales entre le Maroc et le Brésil, le ministre a mis en évidence le caractère bénéfique de cette ouverture pour les deux pays. Cette initiative s’inscrit dans une dynamique d’ouverture de l’espace atlantique, positionnant l’axe Maroc-Brésil comme un moteur important de cette dynamique économique, a-t-il dit.

Pour sa part, M. Fortes Ramos a qualifié la récente ouverture du marché brésilien aux agrumes marocains de « jour historique » dans les relations entre les deux pays, notant l’importance de la coopération entre le Maroc et le Brésil dans la lutte contre l’insécurité alimentaire mondiale.

Et d’ajouter que les relations entre le Maroc et le Brésil sont basées sur une confiance réciproque, les rendant plus solides et durables et leur permettant de contribuer ensemble à l’amélioration de la sécurité alimentaire mondiale.

De son côté, M. Lopes Parola, a exprimé sa satisfaction lors de l’annonce de l’ouverture du marché brésilien aux agrumes marocains, précisant que cette réalisation était le résultat d’un processus de longue haleine initié en 2018, caractérisé par des efforts soutenus et une collaboration fructueuse entre les deux Etats.

L’issue favorable de l’examen minutieux réalisé par le ministère de l’Agriculture et de l’Élevage du Brésil pour l’ouverture de son marché aux agrumes marocains, témoigne de la qualité et de la conformité des agrumes marocains, ce qui représente une étape cruciale dans le renforcement du partenariat entre les deux pays, a-t-il fait savoir.

Par ailleurs, l’Ambassadeur s’est dit convaincu que cette ouverture du marché brésilien est une étape importante dans le succès continu du partenariat entre les deux pays, marquant le début d’une nouvelle ère de prospérité et de croissance pour les deux nations.

Pour rappel, le Brésil est considéré comme un marché prometteur pour l’exportation des agrumes marocains, compte tenu de leur importance pour le consommateur brésilien, outre le fait que la production d’agrumes marocains a lieu en dehors des saisons de production au Brésil. Cette occasion est donc considérée comme une opportunité importante pour accroître les exportations d’agrumes marocains vers les pays d’Amérique latine, notamment le Brésil.

About Mourad Kamel

Check Also

Décompensation : Hausse de 10 dirhams sur les prix de la bouteille de gaz de 12 kg dès lundi

La décompensation partielle de la subvention du gaz butane au titre de l’année 2024 prendra …