dimanche , 14 juillet 2024

Signature à Rabat d’un programme d’appui à l’ESRIM entre le Maroc et l’UE

Un programme d’appui à l’Enseignement supérieur, Recherche, Innovation et Mobilité (ESRIM) d’une enveloppe de 490 millions de dirhams, a été signé, mercredi à Rabat, entre le Maroc et l’Union européenne.

Paraphé par le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation, Abdellatif Miraoui et l’ambassadrice de l’Union européenne au Maroc, Patricia Llombart Cussac, ce programme d’appui accompagne le Plan national d’accélération et de la transformation de l’écosystème de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’Innovation (Pacte ESRI 2030) en vue de soutenir les universités marocaines pour le renforcement et l’internationalisation de l’enseignement supérieur, la recherche et l’innovation.

Aussi, il ambitionne de promouvoir la mobilité des doctorants dans les universités européennes grâce à une subvention de 50,42 millions de dirhams, dans l’objectif de continuer à tisser des liens humains, académiques et scientifiques entre Marocains et Européens.

La signature de ce programme a été organisée en marge d’une réception en l’honneur des 27 nouveaux boursiers marocains du programme de Masters Conjoints Erasmus Mundus qui fête son 20 anniversaire.

Dans une déclaration à cette occasion, M. Miraoui a souligné « la coopération exemplaire entre le Maroc et l’Union européenne dans le domaine de l’enseignement supérieur », relevant que sous la Vision éclairée de Sa Majesté le Roi Mohammed VI le renforcement du capital humain est au cœur de nos priorités nationales et un levier essentiel pour notre rayonnement international.

Il a indiqué, dans ce sens, que les nouveaux boursiers du programme de Masters Conjoints Erasmus Mundus sont « les ambassadeurs de la jeunesse marocaine, des ponts entre cultures et civilisations, appelés à enrichir leurs parcours académiques dans un esprit d’ouverture et de dialogue ».

Pour sa part, Mme Cussac a souligné que « l’Union européenne soutient les efforts du Maroc, qui s’est engagé dans un plan national ambitieux pour inscrire davantage l’enseignement supérieur à l’international et développer la recherche et l’innovation, en offrant aux étudiants, diplômés, chercheurs et enseignants des opportunités de mobilité pour leurs doctorats, accompagnant également les ambitions du gouvernement dans l’implémentation du PACTE ESRI 2030 ».

La diplomate a mis en avant, à cette occasion, la célébration du 20ème anniversaire du Programme Erasmus Mundus, ayant enrôlé plus de 9 millions de citoyens du monde, notant que « les 27 nouveaux boursiers marocains, dont 20 femmes, sont hautement qualifiés et bénéficieront d’une bourse pour deux années de master dans plusieurs universités européennes ».

Le Maroc est le deuxième pays partenaire du programme « Masters Conjoints Erasmus Mundus » de la région sud-méditerranéenne, avec 181 étudiants marocains répartis entre 90 masters ayant bénéficié de la bourse dans 30 pays européennes, outre vingt universités marocaines partenaires associées du programme.

About Samir Saadaoui

Check Also

Abdelouafi Laftit: Mise en place d’un plan d’action urgent dans le cadre des préparatifs de Fès pour le Mondial 2030

Le ministre de l’Intérieur, M. Abdelouafi Laftit a annoncé, mardi à Fès, la mise en …