L’homme le plus vieux du monde, le Vénézuélien Juan Vicente Pérez Mora, est mort à l’âge de 115 ans

L’homme le plus vieux du monde, le Vénézuélien Juan Vicente Pérez Mora, est mort à l’âge de 115 ans

Le vénézuélien qui détenait le record de longévité selon le Livre Guinness des records, est décédé mardi 2 avril, à l’âge de 115 ans dans sa région natale dans l’Ouest du Venezuela.

Selon des médias locaux, la nouvelle du décès de Juan Vicente Perez Mora a été confirmée par le gouverneur de l’État de Tachira (Ouest), Freddy Bernal, qui a publié un faire-part sur son compte X, sans préciser les causes du décès.

Perez Mora était né dans cette région frontalière avec la Colombie le 27 mai 1909. Il était le neuvième enfant d’une famille de dix. Dès l’âge de cinq ans, il a commencé à travailler, avec son père et ses frères, dans les plantations de café et de la canne à sucre.

Il est père de 11 enfants, 41 petits-enfants, 18 arrière-petits-enfants et 12 arrière-arrière-petits-enfants. En mai 2022, l’organisation Guinness World Records l’a reconnu comme « l’homme en vie ayant vécu le plus longtemps sur Terre ».

Jusqu’à la fin de ses jours, le vieil homme a conservé une bonne mémoire. Il a été le témoin d’innombrables événements historiques dans son pays et dans le monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *