Le chercheur Mohamed Dahiri intègre l’Académie royale de Cordoue

Le chercheur Mohamed Dahiri intègre l’Académie royale de Cordoue

L’universitaire marocain Mohamed Dahiri vient d’être installé en tant que nouveau membre de l’Académie royale des sciences, des beaux-arts et des arts nobles de Cordoue, devenant ainsi le premier marocain et arabe à intégrer cette prestigieuse institution.

L’installation de cet expert en droits humains, diversité culturelle, relations internationales et dialogue interreligieux a eu lieu lors d’une cérémonie solennelle d’accueil, tenue récemment au siège de l’Académie, sous la présidence de M. José Cosano Moyano, président de l’institution, en présence des membres de son conseil d’administration, des représentants des gouvernements national et régional et d’institutions et de centres scientifiques et de recherche.

La nomination de M. Dahiri vient reconnaître son prestigieux parcours scientifique et les liens étroits qu’il a construits depuis près de 30 ans de carrière académique, comme professeur à l’Université Complutense de Madrid (UCM) et chercheur à l’Institut universitaire des sciences des religions de la même université (IUCR-UCM), ainsi en tant que professeur visiteur à l’Université Mohammed V de Rabat, l’Université Paris 8, l’Université de Rome La Sapienza, l’Université de Naples L’Orientale et l’Université Tres de Febrero de Buenos Aires (Argentine).

Outre sa carrière d’enseignant, chercheur, conférencier et analyste politique, M. Dahiri a occupé plusieurs postes de responsabilité académique, culturel et politique, notamment coordonnateur du département des politiques sociales de la municipalité de Cordoue (2005-2011), directeur culturel de la bibliothèque Mémoire de Al-Andalus de Cordoue, et vice-président de l’Association des journalistes et écrivains arabes en Espagne (2017-2023).

L’universitaire marocain a reçu plusieurs distinctions, dont le Prix du 74e anniversaire de la Ligue des États Arabes en 2019, le Prix Égalité et droits de l’homme, accordé par le Forum des migrants de l’Union européenne en Andalousie en 2015, le Prix du Forum international de Migrations en 2013 et le Prix Migrations et Interculturalité, décerné par le gouvernement régional d’Andalousie en 2004.

L’expert et coordonnateur pour la diversité et l’inclusion à la Faculté de Philologie de l’UCM, a exprimé, dans une déclaration à la MAP, sa ‘’fierté pour cet honneur, d’autant plus que cette institution ne comptait parmi ses rangs aucun chercheur marocain ou arabe’’.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *