Bilan de la DGSN: 374.446 procès-verbaux d’infractions au code de la route et de la circulation établis en 2023

Bilan de la DGSN: 374.446 procès-verbaux d’infractions au code de la route et de la circulation établis en 2023

Un total de 374.446 procès-verbaux d’infractions au code de la route et de la circulation ont été établis en 2023, contre 372.086 procès-verbaux en 2022, soit une augmentation d’environ 1 %, indique un communiqué de la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) sur son bilan annuel.

Selon le bilan 2023 de la DGSN, le nombre des Amendes transactionnelles et forfaitaires (ATF) imposées durant l’année en cours a accusé une légère baisse de 8,5 %, passant ainsi de 1.728.209 ATF durant l’année dernière à 1.711.208 infractions en 2023.

Par ailleurs, l’année 2023 a enregistré 85.475 accidents physiques de la circulation dans le périmètre urbain, contre 80.091 accidents similaires au cours de 2022, soit une augmentation de 7%, fait savoir la même source.

Ces accidents de la circulation ont eu une répercussion directe sur le nombre total des victimes. Le nombre des morts s’est élevé à 993 en 2023, contre 834 morts en 2022, auxquels s’ajoutent 4.413 blessés graves et 111.478 blessés légers.

La DGSN a indiqué, par ailleurs, que les services de la Sûreté Nationale ont poursuivi le renforcement de leur partenariat institutionnel avec l’Agence Nationale de la Sécurité Routière (NARSA), qui porte sur la mise en œuvre d’un ensemble de programmes stratégiques en matière de prévention et de sensibilisation aux accidents de la circulation.

Ce partenariat institutionnel a permis de doter les brigades mobiles de circulation routière d’équipements logistiques et de contrôle routier, avec la remise, durant l’année en cours, de 120 motos de grands et moyens cylindres et de finaliser et généraliser une version actualisée du Guide de contrôle routier au profit des agents et fonctionnaires de police, le but étant de garantir une formation systématique et une application correcte des dispositions liées à la sécurité routière.

Il a été question aussi d’adopter une nouvelle approche de formation en matière de comportement envers les usagers de la route, qui englobe une liste exhaustive des meilleures pratiques à adopter avec les citoyens sur la voie publique, qu’il s’agisse des piétons ou des automobilistes et de leurs accompagnateurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *