samedi , 22 juin 2024

Berlin : Le Maroc préside la journée de l’Afrique, pour la deuxième année consécutive

Le Maroc a présidé, mercredi à Berlin, la célébration de la journée de l’Afrique, pour la deuxième année consécutive.

A cette occasion, l’Ambassadeur du Maroc en Allemagne, Zohour Alaoui, a présidé le Comité des Ambassadeurs africains chargé de l’organisation de cet événement annuel, tenu cette année sous le thème « La ZLECAf : Les opportunités pour les entreprises allemandes dans le commerce intra-africain ».

Organisée par le Groupe des Ambassadeurs africains en Allemagne, en partenariat avec la Banque de développement « KfW » et la Fondation allemande pour l’Afrique, cette célébration a été marquée par la présence de Mme Svenja Schulze, ministre fédérale de la Coopération économique et du développement, des Ambassadeurs africains accrédités à Berlin et de plusieurs officiels et représentants de la communauté d’affaires allemande.

Dans son discours, prononcé au nom du Groupe des Ambassadeurs africains, Mme Alaoui a mis l’accent sur l’importance de célébrer la journée d’Afrique qui, au-delà de sa symbolique, consacre la détermination commune du continent africain à faire entendre sa voix et son engagement, et à affirmer davantage le poids de l’Afrique sur la scène internationale.

« Cet événement est également une occasion de nous arrêter sur le chemin parcouru par nos pays, les réalisations achevées et les défis à relever », a-t-elle relevé.

La diplomate marocaine a également salué le choix de la thématique qui questionne les intérêts communs et pose des questions légitimes, notamment sur les moyens d’intensifier les échanges économiques entre l’Afrique et l’Allemagne, estimant que ‘’même si ces échanges ont connu une certaine fluidité, ils restent très en-deçà des opportunités qu’offre le continent africain’’.

Mme Alaoui a aussi souligné que le sujet de la ZLECAF est d’une ‘’grande importance, car il s’agit avant tout d’une réflexion prospective qui s’impose quant à l’avenir du partenariat de l’Allemagne avec l’Afrique, notamment sur le long terme’’.

« Les derniers bouleversements géostratégiques appellent à des réponses urgentes et concrètes, et s’il est impératif de mener une véritable réflexion sur les opportunités qu’offre la ZLECAF aux investisseurs allemands, il est tout aussi impératif qu’une réflexion soit également menée pour que nos investisseurs africains puissent intégrer le marché allemand et européen », a-t-elle ajouté.

About Samir Saadaoui

Check Also

Younes Sekkouri à Genève : Le Maroc a réduit le travail des enfants de 94%

Le Maroc a réussi à réduire le nombre d’enfants travailleurs de 94% au cours des …