lundi , 17 juin 2024

Casablanca : L’ambassadeur de Chine souligne l' »importance stratégique » des relations avec le Maroc

L’ambassadeur de la République populaire de Chine au Maroc, Li Changlin, a souligné, mercredi à Casablanca, l' »importance stratégique » des relations de coopération entre son pays et le Maroc, notamment en matière d’économie, de culture, d’éducation et de technologies.

Intervenant lors d’une table ronde organisée par l’Institut des sciences politiques, juridiques et sociales (ISPJS) de l’Université Mundiapolis, autour du thème « Les relations sino-marocaines dans la nouvelle ère », le diplomate chinois a noté que les échanges commerciaux entre les deux pays ont bondi durant les dernières années, pour atteindre un volume de plus de 7 milliards de dollars, la Chine devenant ainsi un partenaire commercial stratégique du Maroc.

Et de poursuivre : « Les investissements chinois au Maroc ont également marqué un développement notable principalement dans les secteurs clés tels que l’industrie, le transport, les énergies renouvelables et l’immobilier », relevant que cette dynamique économique reflète l’intérêt grandissant porté par les acteurs économiques chinois à l’endroit du Royaume.

Par ailleurs, l’ambassadeur chinois a appelé les entreprises chinoises à accroître leurs investissements dans les secteurs de développement prioritaires au Maroc, notamment les énergies renouvelables et l’industrie automobile.

Il a aussi mis en avant le potentiel de coopération entre les deux pays dans les domaines culturel et éducatif, mettant en avant l’importance de la vision commune, de l’échange mutuel et de la coopération pragmatique pour construire un partenariat solide et durable entre les deux pays dans ce sens.

De son côté, le doyen de l’ISPJS de l’Université Mundiapolis, Ali Lahrichi, a indiqué que cette rencontre, initiée en collaboration avec l’ambassade de Chine au Maroc, s’inscrit dans le cadre des activités scientifiques de l’Institut et vise à explorer l’histoire des deux pays et des liens d’amitié entre le Maroc et la Chine, deux pays qui ont rayonné à travers les siècles, par leurs cultures et leurs civilisations respectives.

« Sur la même voie que celle du passé, les relations diplomatiques entre les deux États empruntent un itinéraire harmonieux au 20ème siècle et à l’aube du 21 siècle, avec une Chine ouverte au monde et engagée dans la mondialisation économique et culturelle, et un Maroc qui s’inscrit dans une marche de développement et de progrès, confortée par la stabilité politique qui le distingue de ses voisins », a-t-il dit.

Selon M. Lahrichi, ces relations sont caractérisées par la stabilité, l’entente mutuelle, la solidarité et la coopération permanente depuis l’ouverture de l’ambassade de Chine à Rabat en novembre 1958 et la représentation diplomatique du Maroc à Pékin en 1960.

Les deux pays, a-t-il précisé, travaillent ensemble pour la consolidation de leur amitié et leur partenariat dans le cadre de plusieurs accords de coopération conclus dans les domaines de la coopération économique et technique, du développement social, de l’emploi, de la formation professionnelle, de l’environnement, de la santé, du tourisme, entre autres.

About Mourad Kamel

Check Also

Accord de jumelage entre le Maroc et les Etats-Unis dans le domaine du désarmement et de non-prolifération

Le Maroc et les États-Unis ont conclu, vendredi à Washington, un accord de jumelage inédit …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *