vendredi , 14 juin 2024

M. Grande-Marlaska: Maroc-Espagne, une relation fondée sur « la confiance réciproque et la loyauté absolue »

Les relations de coopération entre le Royaume du Maroc et le Royaume d’Espagne sont résolument fondées sur « la confiance réciproque et la loyauté absolue », a affirmé vendredi à Rabat le ministre de l’Intérieur espagnol, M. Fernando Grande-Marlaska.

Dans une interview exclusive accordée à l’agence de presse MAP, le ministre espagnol a indiqué que « les fondements de la coopération entre le Maroc et l’Espagne ont été construites au fil des années sur des objectifs et des principes partagés, dans le cadre de la confiance réciproque et de la loyauté absolue, permettant aux deux parties de développer des moyens d’interaction dans un esprit d’efficacité et d’efficience ».

Le responsable espagnol a mis en avant l’importance des entretiens tenus avec le ministre de l’Intérieur, M. Abdelouafi Laftit, à l’occasion de sa visite dans le Royaume, marqués par l’examen de plusieurs questions ayant trait notamment au volet sécuritaire. Il a à cet égard qualifié de « très élevé » le niveau de collaboration et d’entente entre les deux pays en ce qui concerne les moyens de faire face aux défis communs.

Selon le ministre espagnol, le choix du Maroc pour effectuer sa première visite à l’étranger après l’investiture du nouveau gouvernement espagnol s’explique par la nature « fraternelle et primordiale » des relations existant entre les deux parties.

Dans ce sens, il a estimé que la coopération bilatérale est « très importante » pour la sécurité des sociétés des deux pays, assurant que la communication entre les deux ministères de l’Intérieur est permanente et directe.

Pour l’Espagne, le Maroc est un « partenaire stratégique » dans plusieurs domaines, notamment sécuritaire, économique, industriel et culturel, a relevé M. Grande-Marlaska, mettant l’accent sur la qualité de la collaboration bilatérale en faveur d’une migration légale, sûre et ordonnée.

Il a, à ce propos, qualifié de « très importantes » les actions entreprises par les autorités des deux pays dans la lutte contre la migration irrégulière et les réseaux de trafic de personnes, dont l’objectif est de sauver les vies des victimes de ces activités criminelles.

Le ministère espagnol s’est, également, félicité du « travail très important » accompli par les services de sécurité marocains dans la lutte contre le terrorisme, « une source de préoccupation tant pour le Maroc que pour l’Espagne, en particulier vu l’instabilité et la présence de groupes terroristes dans certains pays de la région du Sahel ».

Insistant sur l’importance de la coordination bilatérale en matière de la lutte anti-terroriste, « qui a donné des résultats positifs », il a rappelé que les autorités des deux pays ont mené, l’an dernier, des opérations conjointes contre 14 cellules terroristes permettant l’arrestation de 80 personnes.

Le responsable espagnol s’est, par ailleurs, félicité de la qualité de la coopération dans le domaine de la protection civile, qui fait partie de la politique sécuritaire mise en place conjointement, notamment dans le contexte des phénomènes liés au changement climatique, afin de permettre aux autorités d’intervenir rapidement en cas de catastrophes naturelles.

Abordant l’opération Marhaba, M. Garande-Marlaska a loué les efforts consentis de part et d’autre en vue de permettre aux Marocains résidant à l’étranger de transiter vers le Royaume dans les meilleures conditions.

Le ministre a de même évoqué l’organisation conjointe de la Coupe du Monde de football 2030, assurant que le dossier présenté par le Maroc, l’Espagne et le Portugal était « invincible » vu le potentiel des trois pays sur le plan international. A cet égard, il a affirmé que les autorités concernées dans les trois pays travaillent ensemble pour garantir le succès de cette édition.

About Kenza Alaoui

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *