dimanche , 14 juillet 2024

Le contre-terrorisme marocain s’illustre avec brio à l’échelle nationale et internationale

Dans un monde fractionné et constamment menacé par les conflits armés et les infiltrations de groupuscules terroristes, le Royaume du Maroc a su montrer qu’il est un acteur incontournable et est le seul acteur en matière de renseignements dans le monde à se doter de mécanismes sécuritaires, juridiques et opérationnelles circonscrire et neutraliser la menace terroriste ainsi que dans la libération des otages et dans la sécurisation de son intégrité territoriale.

En un an, en décembre 2022, le Maroc a contribué à la libération de l’Allemand Jörg Lange, 63 ans, un membre d’une organisation humanitaire basée à Berlin, qui était otage d’un groupe jihadiste au Mali. Un mois plus tard, il a permis de démanteler une cellule affiliée à l’organisation Etat islamique (EI), composée de trois suspects en Espagne et au Maroc lors d’une opération sécuritaire conjointe et un des « éléments extrémistes » a été interpellé par les forces spéciales de la Direction Générale de la Surveillance du Territoire (DGST) à Chtouka Aït Baha. Puis, en mars 2023, il a participé à des procédures d’intervention et d’interpellation dans des opérations séparées et simultanées, ayant visé 3 individus affiliés à Daech, âgés entre 19 et 28 ans, à Souk El Arbaa du Gharb, Tétouan et Larache.

En mai 2023, le Royaume a contribué au démantèlement d’une cellule terroriste affiliée à Daech qui se compose de trois personnes dans le nord du pays.

Dans le même mois, il est intervenu pour la libération des deux cyclistes marocains, Abderrahmane Serhani et Driss Fatihi, enlevés, le 1er avril 2023, par un groupe armé au niveau des frontières nigéro-burkinabaises, ont été libérés grâce à la coordination sécuritaire entre le Maroc et le Nigeria.

Trois mois après, nos services ont aidé à libérer Iulian Ghergut, ressortissant roumain retenu en otage au Burkina Faso par le groupe Al-Mourabitoune affilié à Al-Qaida, puis, en octobre 2023, au démantèlement  d’un groupe terroriste affilié à l’État Islamique qui était sur le point d’attaquer les villes de Tanger, de Tétouan et d’ Inezgane ait melloul

En novembre 2023, le Président de la Roumanie, Klaus Werner Johannis, a décerné, par décret présidentiel datant du 6 novembre 2023, au Service de Renseignement marocain, en la personne de son Directeur Général, M. Mohamed Yassine MANSOURI la décoration de l’Ordre National « L’Etoile de Roumanie » (grade de Grand Officier).

Quelques jours plus tard, un drone marocain élimine le chef terroriste du polisario Abdel Salam Ould Asouillem et un homme responsable de fausses alertes à la bombe en Belgique a été mis hors état de nuire.

Au mois de décembre 2023, le Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ), qui relève de la Direction Générale de la Surveillance du Territoire (DGST), a arrêté un extrémiste à Farkhana, région de Nador, en collaboration avec la police espagnole. Cette opération sécuritaire a été menée conjointement avec le Commissariat général à l’information. Dans le même mois, le même service a démantelé un réseau d’opération de cryptomonnaie affilié à l’Etat islamique dans plusieurs régions d’Espagne avec l’aide du Maroc.

En somme, dans la lutte antiterroriste, le Maroc s’est illustré et s’est révélé comme un acteur incontournable dans la lutte anti-terroriste de par le monde et notamment en Afrique.

et collectif renforce la position du Maroc dans la préservation de la paix et de la stabilité dans le monde.

About Mourad Kamel

Check Also

Un enregistrement audio appuie l’implication de Driss Farhane dans le chantage de Latifa Raâfat

Devenu vite viral, un enregistrement audio a révélé l’implication d’un certain Driss Farhane, propriétaire du …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *