La Chambre de commerce américano-arabe décerne à l’ambassadeur de SM le Roi à Washington le prix « Ambassadeur de l’année »

La Chambre de commerce américano-arabe décerne à l’ambassadeur de SM le Roi à Washington le prix « Ambassadeur de l’année »

La Chambre de commerce nationale américano-arabe a décerné, lundi à Washington, le prix « Ambassadeur de l’année 2023 » à l’ambassadeur de SM le Roi aux États-Unis, Lalla Joumala Alaoui, en reconnaissance de son action inlassable en faveur de la consolidation des relations entre les deux pays.

Intervenant à cette occasion, la diplomate marocaine a souligné que cette distinction est avant tout un hommage à la vision de Sa Majesté le Roi Mohammed VI en faveur de la consolidation du partenariat stratégique, diversifié et toujours croissant entre le Maroc et les États-Unis, a rapporté l’agence de presse MAP.

“L’alliance maroco-américaine n’est pas seulement historique et profonde, c’est une relation qui a résisté à l’épreuve du temps”, a souligné l’ambassadeur, notant qu’au cœur même « de notre alliance de longue date se trouvent des femmes et des hommes dont les relations ont, au fil des années, permis d’établir des ponts inébranlables pour l’échange et la compréhension entre nos deux pays ».

« La plus grande ressource du Maroc est sans aucun doute son peuple, c’est pourquoi Sa Majesté le Roi a toujours placé le développement humain au centre de toutes les politiques du Royaume », a relevé la diplomate, selon la MAP.

Lalla Joumala Alaoui a en outre souligné « le rôle crucial joué par les acteurs économiques et les secteurs privés de nos deux pays dans la promotion des intérêts communs et d’une prospérité partagée qui sont le moteur de tout véritable partenariat ».

Alors que l’Afrique émerge progressivement comme un nouveau moteur de la croissance mondiale et s’oriente vers une zone de libre-échange continentale, les liens profonds du Maroc avec le continent offrent un potentiel énorme pour les entreprises américaines, a relevé l’ambassadeur.

« L’avenir est en effet prometteur pour notre partenariat économique et commercial bilatéral et aussi pour l’alliance maroco-américaine qui continuera sans aucun doute à prospérer », a souligné la diplomate.

Pour sa part, le secrétaire adjoint principal américain au Bureau des affaires du Proche-Orient, Henry T. Wooster, a mis en avant l’amitié entre le Maroc et les États-Unis, ajoutant que le Royaume est « un bastion de la stabilité » dans la région de l’Afrique du Nord.

Le Maroc est aussi un partenaire solide des États-Unis dans la lutte contre le terrorisme, a affirmé le responsable américain.

La tenue au Maroc des Assemblées annuelles de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international, un mois après un tremblement de terre dévastateur, reflète « le leadership grandissant » du Royaume dans le monde de la finance, a-t-il par ailleurs noté, ajoutant que cela démontre également « la résilience et la détermination » du Maroc.

De son côté, le président de la Chambre de commerce nationale américano-arabe, David Hamod, a souligné, dans une déclaration à la MAP, que cette cérémonie se veut un hommage à une diplomate qui a gagné le respect et l’estime de la communauté de la capitale fédérale américaine.

Il s’agit d’une manifestation de la relation croissante entre les États-Unis et le Maroc à plusieurs niveaux, a-t-il relevé, mettant en avant les liens privilégiés et le fort partenariat entre les deux pays.

L’ambassadeur des États-Unis à Rabat, Puneet Talwar, a relevé, pour sa part, que la distinction accordée à Lalla Joumala Alaoui est une reconnaissance bien méritée, mettant en avant son dévouement inébranlable et sa précieuse contribution à la consolidation des relations américano-marocaines.

Il s’agit d’une distinction bien méritée pour l’une des meilleures diplomates à Washington, a souligné de son côté l’ancien ambassadeur américain au Maroc, Dwight Bush qui a également mis en relief la force des relations entre les États-Unis et le Maroc.

Le Maroc et les États-Unis entretiennent des relations séculaires adossées à un partenariat stratégique qui connaît un développement soutenu dans tous les domaines. Cette vision commune tournée vers l’avenir a notamment favorisé la reconnaissance historique en 2022 par Washington de la souveraineté pleine et entière du Royaume sur l’ensemble de son territoire, y compris ses Provinces du Sud.

Créée en 2004, la distinction accordée à l’ambassadeur du Maroc est décernée chaque année à un membre du corps diplomatique arabe accrédité aux États-Unis en guise de reconnaissance pour sa contribution exceptionnelle au développement des relations commerciales américano-arabes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *