dimanche , 14 juillet 2024

Le Maroc désigné à l’unanimité pays hôte de la CAN-2025

Le Royaume du Maroc a été désigné à l’unanimité pays hôte de la 35è édition de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN-2025), à l’issue de la réunion des membres du Comité exécutif de la Confédération africaine de football (CAF), mercredi 27 septembre 2023 au Caire.
La réunion s’est déroulée en présence du président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), Fouzi Lekjaa, membre du Comité exécutif de la CAF.
Lors de cette réunion, M. Lekjaa a présenté le dossier marocain, réitérant l’engagement du Royaume, conformément aux Hautes instructions de SM le Roi Mohammed VI, à consolider la coopération Sud-Sud avec les pays africains, sur la voie de la réalisation de leur développement dans les différents domaines. Il a souligné, à cet égard, que le Maroc est animé par le souci de contribuer au développement du football africain, relevant que c’est partant de cette conviction que le Royaume s’est porté candidat à l’organisation de la CAN-2025. M. Lekajaa a promis un tournoi « sûr, paisible, répondant aux normes internationales et dans les meilleures conditions, garantissant une expérience unique à la fois pour les joueurs, les supporters, les visiteurs et pour les téléspectateurs à travers le monde ».
Le Maroc, a-t-il déclaré, poursuit la modernisation de ses infrastructures sportives, qu’il met à la disposition de l’Afrique, outre l’échange de son expérience avec les pays du continent en matière d’organisation de compétitions d’envergure internationale, à même d’inspirer les générations montantes pour un monde solidaire, juste et tolérant.
Le président de la FRMF a évoqué, en ce sens, les infrastructures développées que propose le Royaume pour l’organisation de cet événement phare du football africain, notamment les stades qui sont conformes aux exigences de la CAF et qui sont prêts à accueillir la compétition, que ce soit à Rabat et à Casablanca qu’à Tanger, Fès, Marrakech et à Agadir.
Il a également fait valoir la haute expérience marocaine en matière d’organisation de grands événements non seulement dans le domaine sportif, mais dans tous les domaines, grâce à un réseau d’infrastructures modernes et développées.
Avec sa désignation à l’unanimité comme pays hôte de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN-2025), mercredi au Caire, à l’issue de la réunion du comité exécutif de la Confédération africaine de football (CAF), le Maroc s’érige en tant que modèle en Afrique en termes d’infrastructures, d’installations et d’équipements sportifs.
Le choix porté sur le Maroc par l’instance africaine pour abriter cette grand-messe footballistique continentale n’est pas fortuit, mais vient à la suite des expériences réussies accumulées par le Royaume dans l’organisation des plus grandes manifestations sportives, outre ses infrastructures et son expertise logistique qui constituent un exemple à suivre à l’échelle continentale.
Le Maroc dispose ainsi d’infrastructures sportives de grande qualité lui ayant permis d’organiser différentes compétitions d’envergure. Il s’agit notamment de six stades aux normes internationales à Tanger, Fès, Rabat, Casablanca, Marrakech et Agadir, dont certains subissent actuellement des travaux de rénovation et de modernisation, et qui répondent tous aux critères fixés par la CAF.
Par ailleurs, le Royaume dispose de plus de 200 terrains d’entrainement en gazon synthétique et près de 20 terrains en gazon naturel, doté d’un éclairage de haut niveau.
Ces infrastructures sportives de grande qualité ont notamment permis au Maroc d’organiser ces dernières années plusieurs événements sportifs majeurs, dont notamment la Coupe du monde des clubs-2022, le Championnat d’Afrique des Nations (CHAN), la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) des U17 et U23, la CAN féminine, ainsi que la Ligue des Champions d’Afrique féminine.
Fort de sa riche expérience en matière d’organisation des plus grandes compétitions sportives, le Royaume ambitionne de faire de la 2ème CAN en terre marocaine, après de celle de 1988, un événement réussi à tous les niveaux qui se démarquera par rapport aux 34 précédentes éditions de cette Coupe africaine.
Outre l’organisation des plus grandes manifestations footballistiques et sportives, le niveau atteint par le football marocain à l’échelle continentale et internationale et la capacité de capitaliser sur les différents acquis sont à même d’ériger le ballon rond national en véritable levier et locomotive sportive.

About Mourad Kamel

Check Also

Un enregistrement audio appuie l’implication de Driss Farhane dans le chantage de Latifa Raâfat

Devenu vite viral, un enregistrement audio a révélé l’implication d’un certain Driss Farhane, propriétaire du …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *