dimanche , 14 juillet 2024

En présence de SAR le Prince Moulay Rachid, funérailles à Casablanca de feue Aïcha El Khattabi, fille de Mohamed Ben Abdelkrim El Khattabi

Les funérailles de feue Aïcha El Khattabi, fille de feu Mohamed Ben Abdelkrim El Khattabi, ont eu lieu jeudi 21 septembre 2023 en présence de Son Altesse Royale le Prince Moulay Rachid.
Après les prières d’Addohr et du mort, la dépouille de la défunte a été inhumée au cimetière Errahma. Les obsèques de la défunte se sont déroulées en présence des membres de sa famille et de ses proches, ainsi que de plusieurs personnalités. Feue Aïcha El Khattabi est décédée, mercredi à Casablanca, à l’âge de 81 ans des suites d’une longue maladie.
Née en 1942, elle a vécu et étudié en Egypte, avant de regagner la Mère-Patrie après le décès de son père, figure emblématique de la résistance anticoloniale dans le Rif marocain. Titulaire d’un baccalauréat de l’American College for girls du Caire, feue Aïcha El Khattabi avait occupé, de son vivant, le poste de conseillère à la Fondation Mohamed Abdelkrim El Khattabi.
La défunte a été inhumée dans son pays, le Maroc. Ce qui balaye d’un revers de la main toute tentative malintentionnée de jeter le doute sur l’attachement de feue Aïcha El Khattabi à son pays et à l’institution monarchique. Car il s’agit indubitablement d’une illustration irréfutable de plus de la symbiose entre le Roi et le peuple. Son enterrement au Maroc, son pays, jette le discrédit sur toutes les tentatives de personnes malintentionnées de faire, notamment du Rif, un sujet de discorde ou polémique imaginaire, sachant que cette région du Royaume est une priorité pour le Souverain.
Les trois Rois, Feu Sa Majesté Mohammed V, comme Feu Sa Majesté Hassan II, et Sa Majesté Mohammed VI, ont toujours entouré la famille des résistants de toute leur sollicitude, notamment celle d’Abdelkrim El Khattabi.
Feue Aïcha El Khattabi avait rencontré Sa Majesté le Roi à l’occasion de la célébration de la Fête du Trône, le 30 juillet 2018. Elle avait déclaré à l’occasion que « le Roi Mohammed VI ne cesse d’accorder un intérêt tout particulier à la région du Rif », souhaitant « voir cette région connaître davantage de prospérité ». Elle s’était dite « convaincue que la population de la région est consciente des efforts déployés par le Souverain pour promouvoir les conditions de vie des habitants, émettant l’espoir « d’un règlement de la situation des personnes détenues » dans le cadre des évènements d’Al Hoceima.
Elle avait également rappelé que le Souverain, lors de son accession au Trône, avait contacté sa famille pour l’informer de sa « première visite à Al Hoceima et dans la région du Rif ».
La fille de Mohamed Abdelkrim al-Khattabi s’était adressée, sur une tribune médiatique, en mai 2017, aux fomenteurs et complotistes des violences et manifestations d’Al-Hoceima en lançant un appel à cesser de jouer sur la corde séparatiste et de la division entre ses populations, entre le Rif et le reste du Maroc et d’instrumentaliser le nom et l’épopée de son père pour tenter de déstabiliser la région en faisant le jeu des adversaires du Maroc, à leur tête le gouvernement algérien et ses services.
« Les populations du Rif ne se détachent pas du reste du Royaume et du peuple marocain, tous sont appelés à réitérer leur attachement à l’unité de la nation », avait-t-elle conclu.

About Mourad Kamel

Check Also

Un enregistrement audio appuie l’implication de Driss Farhane dans le chantage de Latifa Raâfat

Devenu vite viral, un enregistrement audio a révélé l’implication d’un certain Driss Farhane, propriétaire du …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *