Nigeria: Au moins 219 décès dus à la fièvre de Lassa enregistrés en 2023

Nigeria: Au moins 219 décès dus à la fièvre de Lassa enregistrés en 2023

Les autorités de santé publique nigérianes ont indiqué lundi que le pays a enregistré au moins 219 décès dus à la fièvre de Lassa en 2023, suite à l’apparition de la maladie dans 121 des 774 zones de gouvernement local.

Le pays a signalé 1.227 cas confirmés de la maladie hémorragique virale aiguë dans 28 des 36 États l’année dernière, selon un communiqué, du Centre nigérian de contrôle des maladies (NCDC), relayé par l’agence de presse MAP.

Le dernier chiffre a montré une augmentation des cas confirmés et des décès enregistrés en 2023 par rapport aux 1.055 cas et 189 décès enregistrés en 2022. Le rapport indique également que le taux de létalité en 2023 s’élevait à 17,5 %.

Le nombre total de cas suspects a atteint 8.978, avec une augmentation significative par rapport aux 8.130 cas signalés en 2022, a noté le NCDC.

La fièvre de Lassa est une maladie qui se transmet à l’homme par l’intermédiaire d’aliments ou d’articles ménagers contaminés par des rongeurs. Dans certains cas, la fièvre de Lassa présente des symptômes similaires à ceux du paludisme, apparaissant entre une et trois semaines après l’exposition au virus.

Dans les cas bénins, la maladie provoque de la fièvre, de la fatigue, de la faiblesse et des maux de tête.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *