Le bilan des tremblements de terre au Japon s’élève à 30 morts

Le bilan des tremblements de terre au Japon s’élève à 30 morts

Le bilan d’une série de puissants tremblements de terre qui ont frappé la région du centre du Japon et ses environs s’est alourdi à 30 morts, a indiqué l’agence de presse nationale Kyodo en citant les autorités locales.

Plusieurs effondrements de bâtiments et incendies ont fait au moins 30 morts dans la préfecture d’Ishikawa, la zone la plus touchée. Alors que les informations sur les dégâts et les personnes prises au piège continuent de parvenir dans d’autres municipalités, des blessés ont été signalés dans les préfectures de Niigata, Toyama, Fukui et Gifu à la suite de l’effondrement ou de l’endommagement de bâtiments, rapportent les agences de presse internationales.

Qualifiant le sauvetage des personnes touchées par les tremblements de terre de bataille contre la montre, le Premier ministre japonais Fumio Kishida a affirmé que le gouvernement avait déjà envoyé un certain nombre de troupes de la force d’autodéfense japonaise dans les zones touchées et qu’il continuerait à fournir de l’aide.

Une série de forts tremblements de terre, dont certains majeurs d’une magnitude préliminaire de 7,6, a frappé lundi à faible profondeur la péninsule de Noto, dans la préfecture d’Ishikawa. L’Agence météorologique japonaise l’a officiellement baptisé « Séisme de la péninsule de Noto de 2024 ». Depuis lundi, le Japon a été frappé par au moins 155 tremblements de terre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *