L’entrepreneuriat vert en débat à Errachidia

L’entrepreneuriat vert en débat à Errachidia

Les défis et les opportunités associés à l’entrepreneuriat vert ont été au centre d’un séminaire organisé, récemment à Errachidia, à l’initiative de l’Agence nationale de promotion de l’emploi et des compétences (ANAPEC).

Cette rencontre, initiée en partenariat avec la Faculté des sciences et techniques d’Errachidia, avait pour objectif de sensibiliser les étudiants sur les potentialités qu’offre l’entrepreneuriat vert, notamment dans les domaines de la gestion durable de l’eau, l’agriculture biologique et les énergies renouvelables.

Lors de ce séminaire, placé sous le thème « L’entrepreneuriat vert : Pour une génération éco-entrepreneurs », l’accent a été mis sur le rôle de l’entrepreneuriat vert en tant que nouvelle dynamique économique en pleine évolution dans le contexte d’une prise de conscience croissante des enjeux environnementaux.

Les participants à cette rencontre, qui a rassemblé une pléiade de chercheurs, d’universitaires, d’entrepreneurs et d’étudiants, ont été unanimes à souligner l’impératif de concevoir des solutions écologiques innovantes afin de soutenir le développement local et renforcer la résilience face au défi du stress hydrique. Ils ont également insisté sur l’importance de promouvoir et de valoriser les projets portés par les entrepreneurs verts et d’inciter les jeunes entrepreneurs à adopter les principes de l’économie verte et saisir les opportunités qu’offre la filière verte.

« Ce séminaire vise à encourager les étudiants et les jeunes entrepreneurs à oser innover et proposer des solutions écologiques à travers des initiatives originales et intéressantes », a indiqué Jaouad Foshi, doyen par intérim de la Faculté des sciences et techniques d’Errachidia.

Dans une déclaration à la MAP, M. Foshi a mis l’accent sur l’impact de l’entrepreneuriat vert en termes de développement, relevant que cette filière favorise le développement local et la création d’emplois durables.

Et d’ajouter que cette rencontre s’inscrit dans le cadre des efforts de la Faculté des sciences et techniques et l’ANAPEC visant à promouvoir l’économie verte, qui constitue un moteur de développement durable.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *