dimanche , 14 juillet 2024

Maroc: 28.212 postes budgétaires créés en 2023

Le gouvernement a procédé, dans le cadre de la loi de finances de 2023, à la création de 28.212 postes budgétaires au profit des ministères et institutions, selon le rapport sur les ressources humaines accompagnant le projet de loi de finances (PLF) de l’année 2024.

Ces postes se répartissent essentiellement sur le ministère de l’Intérieur avec une part de 26,74%, l’Administration de la Défense nationale (24,81%) et le ministère de la Santé et de la protection sociale (19,5%), précise ce rapport publié sur le site du ministère de l’Économie et des finances. Ainsi, la priorité a été nettement accordée en 2023, aux départements de sécurité et ceux à caractère social pour satisfaire leur besoin en ressources humaines nécessaires, souligne la même source.

Et de préciser que le Chef de gouvernement est habilité à répartir 460 postes budgétaires entre les différents départements ministériels ou institutions, dont 200 postes ont été réservés au profit des personnes en situation de handicap. En outre, ledit rapport fait savoir que durant la décennie 2013-2023, il a été procédé à la création de 259.118 postes budgétaires, auxquels s’ajoutent 139.000 postes créés au niveau des Académies Régionales de l’Éducation et de la Formation (AREF) pour le recrutement des enseignants.

Au titre de cette période, la priorité en termes de créations de postes budgétaires a été accordée aux départements sociaux et de sécurité, puisque 64,3% des postes créés ont été affectés aux départements de l’Intérieur, de l’Education Nationale et de l’Enseignement Supérieur, et de la Santé.

Au détail, 81.146 postes ont été affectés au ministère de l’Intérieur afin de doter les différents services de sécurité de moyens humains nécessaires pour qu’ils s’acquittent des missions qui leur incombent en matière de maintien de l’ordre public et de la sécurité des citoyens.

Au titre de la même période, 15% et 3% de l’ensemble des postes budgétaires créés, soit 39.242 postes et 8.862 postes, ont été octroyés respectivement aux des départements de l’Éducation Nationale et de l’Enseignement Supérieur et ce, abstraction faite des 139.000 postes créés au profit des enseignants recrutés aux AREF.

S’agissant du secteur de la santé, par l’importance qu’il cristallise dans l’action gouvernementale, il a bénéficié de 38.300 postes, ce qui représente près de 15% du total des créations observées entre 2013 et 2023. Les départements de l’Économie et des Finances ainsi que l’Administration pénitentiaire ont profité d’un renforcement de leur capital humain respectivement de 7.225 et 6.750 postes budgétaires, soit près de 3% du total des créations observées durant cette période.

Par ailleurs, le rapport indique que l’analyse des données relatives à la création de postes par groupes d’échelles pour la période considérée met en exergue que le nombre total des postes créés pour le recrutement des cadres (échelles 10 et plus) dans les différents départements s’élève à 101.182 postes, soit 38,7% de la totalité des créations intervenues au cours de cette décennie, avec une moyenne annuelle de 9.198 postes.

Pour le recrutement du personnel de maîtrise classé aux échelles 7 à 9, les postes budgétaires créés se sont chiffrés à 27.464, soit 10,5% du total, avec une moyenne annuelle de 2.497 postes.

Le personnel d’exécution classé à l’échelle 6 et assimilés a bénéficié de la création de 132.528 postes budgétaires, affichant ainsi une moyenne 12.048 de postes par an.

L’étude de l’évolution des créations des postes budgétaires, dans le temps et par département, permet d’avoir une vision globale sur les orientations gouvernementales en matière de dotation en ressources humaines nécessaires aux secteurs prioritaires.

About Kenza Alaoui

Check Also

Signature à Rabat d’un programme d’appui à l’ESRIM entre le Maroc et l’UE

Un programme d’appui à l’Enseignement supérieur, Recherche, Innovation et Mobilité (ESRIM) d’une enveloppe de 490 …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *