vendredi , 14 juin 2024

Assemblées annuelles BM-FMI à Marrakech: Plus de 6.500 policiers pour garantir la sécurité de l’événement

La Direction Générale de la Sécurité Nationale (DGSN) a mobilisé plus de 6.500 agents de police, tous grades et rangs confondus, pour assurer la sécurité des Assemblées annuelles de la Banque mondiale (BM) et du Fonds monétaire international (FMI), qui se tiennent du 9 au 15 octobre 2023 à Marrakech.

La DGSN a également mobilisé plusieurs centaines de véhicules de police et déployé des ressources techniques, technologiques, et logistiques afin de garantir la sécurité de cet événement, en droite ligne de sa stratégie consistant à assurer un accompagnement sécuritaire spécifique et intégré des manifestations d’envergure internationale tenues dans le Royaume, a rapporté l’agence de presse MAP.

Ainsi, il a été procédé à l’adoption d’un plan d’action et d’une planification minutieuse et détaillée ayant abouti à la mise en place d’un protocole de sécurité global qui a servi de feuille de route pour mener à bien cette opération importante.

Le protocole de sécurité relatif aux Assemblées annuelles de la BM et du FMI se distingue par la mise en place d’une cartographie intégrée de la ville de Marrakech, incluant en premier lieu une délimitation précise du site « Bab Ighli » qui abrite le village des réunions, en traçant ses frontières, ses entrées et les voies périphériques.

Les autres secteurs de la ville et ses zones périphériques sont également pris en compte, avec l’identification de tous les sites et points importants qui ont un lien direct ou indirect avec le lieu de la tenue de cet événement (hôtels, instituts d’hébergement, transports, représentations étrangères, etc.).

La phase de préparation du protocole de sécurité a également porté sur une répartition opérationnelle des unités de police, des équipes et des véhicules de différents types, selon les différentes secteurs de sécurité urbains, soigneusement délimités. Les cadres de sécurité responsables de la chaîne de commandement ont été répartis au niveau de chaque secteur, en fixant leur niveau de responsabilité et en spécifiant les mécanismes de coordination entre eux et les centres de commandement au niveau de la préfecture de police de Marrakech.

D’autre part, un réseau de communication sans fil a été mis en place, permettant une communication instantanée et numérique entre toutes ces composantes. Le protocole de sécurité final comprend, de même, un calendrier détaillé des événements prévus tout au long des Assemblées annuelles, depuis l’arrivée des participants jusqu’à la cérémonie de clôture et leur départ en toute sécurité du pays.

Conformément aux normes internationales de sécurité en vigueur lors des grands événements, les autorités sécuritaires marocaines ont instauré plusieurs niveaux de surveillance visant à assurer la sécurité du village qui accueille les Assemblées.

En outre, les services de la Sûreté nationale ont mis sur pied un commissariat de police dédié à cet événement, disposant d’une salle pour la gestion des télécommunications et la surveillance par caméra.

La DGSN mise, à travers cette mobilisation policière importante, sur la réussite de cet événement international qui renforcera incontestablement le rayonnement du Royaume en tant que pays sûr et stable et consacrera la la crédibilité et la confiance dans les institutions et services marocains, dans le cadre de la détermination du Royaume à accueillir à l’avenir les plus grandes manifestations internationales dans les différents domaines ( sportif, artistique, économique et politique).

About Kenza Alaoui

Check Also

United Airlines et l’ONMT s’allient pour le lancement d’une ligne aérienne directe entre New York et Marrakech

L’Office National Marocain du Tourisme (ONMT) vient d’annoncer s’être allié, jeudi, à la compagnie aérienne …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *